Human Village - information autrement
 
Simon Imbert-Vier
 
Brève histoire du premier chemin de fer de Djibouti à Addis Abeba
par Simon Imbert-Vier, janvier 2017

Au moment où la nouvelle ligne est inaugurée, retour sur un chemin de fer qui a participé à la structuration des économies, des sociétés et des espaces djiboutiens et éthiopiens depuis le début du XXe siècle.

 
Du Ghoubbet au lac ’Assal, histoire d’une limite
par Simon Imbert-Vier, novembre 2016

Inventée en 1928, la limite entre les circonscriptions de Dikhil et Tadjourah portait alors un enjeu principal : le contrôle des pistes caravanières et de la route du sel.

 
Retour sur Le Verdict de l’arbre
par Simon Imbert-Vier, mai 2016

A l’occasion de la réédition de l’ouvrage d’Ali Moussa Iye, un point sur les études concernant les habitants du territoire djiboutien.

 
En aparté avec… Simon Imbert-Vier

Rencontre avec l’historien Simon Imbert-Vier, à l’occasion de son passage pour une série de cours à l’Université et une conférence sur les « circulations et frontières à Djibouti ».

 
De Bernard à Afambo, la conquête du territoire djiboutien
par Simon Imbert-Vier, septembre 2015

Histoire de la conquête de l’ouest djiboutien entre 1927 et 1943, et de la fixation consécutive de la frontière ethio-djiboutienne entre 1944 et 1955 qui limite ses résultats.

 
Identités et appartenances : au-delà de l’évidence
par Simon Imbert-Vier, février 2015

La notion de groupe humain aux caractéristiques identitaires transmises n’est toujours qu’une construction sociale historiquement située. Quelques exemples pour mieux comprendre…

 
Retour sur Douméra
par Simon Imbert-Vier, septembre 2013

Une perspective historique sur le conflit autour de Douméra, à la frontière littorale entre l’Érythrée et Djibouti.

 
Le Barrage de Djibouti et la djiboutienneté
par Simon Imbert-Vier, mars 2013

Le Barrage érigé autour de la presqu’île de Djibouti entre 1966 et 1982 a marqué les espaces et les imaginaires djiboutiens. Instauré officiellement pour empêcher une immigration qualifiée de « somalie » et assurer le maintien de la souveraineté française sur le territoire, il n’a empêché ni la population de la ville de tripler ni le pays d’accéder à l’indépendance.

 
Le statut de l’indigénat en Côte française des Somalis (1887-1981)
par Simon Imbert-Vier, mars 2013

L’« indigénat » est une juridiction pénale d’exception et discriminatoire imposée à une partie des habitants des colonies à des fins de répression politique, mais aussi des procédures civiles, en particulier un système d’identification, qui perdurent au-delà des indépendances.

 
Les origines de la nationalité par attribution à Djibouti
par Simon Imbert-Vier, janvier 2012

Les modalités d’accès à la nationalité à la naissance évoluent depuis la Seconde Guerre mondiale entre droit du sol et droit du sang à Djibouti.

 
Des frontières et des hommes, quels enjeux ?
par Simon Imbert-Vier, juin 2011

Impensé auparavant, le territoire djiboutien est construit idéologiquement et concrètement à partir de la fin du XIXe siècle. Cette construction sociale et politique est bien un processus historique qui n’a pas été sans impact sur ses habitants.

 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |