Human Village - information autrement
 
Débats
 
Réponse sur Le Verdict de l’arbre
par Ali Moussa Iye, juin 2016 (Human village 27).

La réponse d’Ali Moussa Iye à l’article de Simon Imbert-Vier, « Retour sur le Verdict de l’Arbre ».

 
Retour sur Le Verdict de l’arbre

A l’occasion de la réédition de l’ouvrage d’Ali Moussa Iye, un point sur les études concernant les habitants du territoire djiboutien.

 
Agiornamento culturel pour un développement humain !

Abdoulkader Mohamed Ali, directeur de Yaf Yinti, promeut la valorisation de l’identité culturelle.

 
Identités et appartenances : au-delà de l’évidence
par Simon Imbert-Vier, février 2015 (Human Village 22).

La notion de groupe humain aux caractéristiques identitaires transmises n’est toujours qu’une construction sociale historiquement située. Quelques exemples pour mieux comprendre…

 
A la demande en mariage… nous répondons « non merci » !
par Mahdi A., février 2015 (Human Village 22).

Dans un discours devant le Parlement djiboutien, le Premier ministre éthiopien, Haile Mariam Dessalegn, a proposé d’aller vers une union des deux pays.

 
Notre langue maternelle est celle dans laquelle nous dormons !
par Chehem Watta, janvier 2012 (Human Village 19).

Rêves éveillés d’enfance ou conte réel ? A vrai dire je ne m’en souviens pas. Mais quelle importance aujourd’hui ! Et j’aime quand les souvenirs se mélangent aux rêves suscités par les contes que nous racontait Grand–mère.

 
Avec quoi au juste toi, le Nègre, tu te parfumes ?
par Chehem Watta, septembre 2011 (Human Village 18).

« J’ai travaillé comme un nègre, je ne sais pas si les nègres ont toujours tellement travaillé, mais enfin… ». Jean-Paul Guerlain, lors d’une interview en 2010 sur TF1.
C’est quoi au juste, ce nouveau parfum sorti des entrailles de monsieur Guerlain ?

 
Le croyant jeûne pour plaire à son Créateur
par Chehem Watta, septembre 2011 (Human Village 18).

En ce mois de juillet 2011, les Djiboutiens attendaient, non seulement les résultats du Bac et du BEPC de leurs enfants, mais aussi, cette fois avec appréhension, le mois béni du ramadan.

 
Comment ne pas écrire dans ce chaos de la Corne de l’Afrique ?
par Chehem Watta, mars 2011 (Human Village 15).

Chacun de nous, une fois dans son existence au moins, se trouve blessé par la morsure de l’injustice, comme asphyxié par une bouffée de révolte qui l’envahit si fort qu’il ne l’oubliera plus.

 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |