Human Village - information autrement
 
83 millions de $ pour l’interconnexion avec l’Éthiopie
juillet 2021 (Human Village 42).
 

Le Fonds africain de développement accorde 83,6 millions de dollars de subventions pour stimuler le commerce de l’électricité entre l’Éthiopie et Djibouti
8 juillet 2021

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement a approuvé deux dons d’une valeur de 83,6 millions de dollars pour stimuler le commerce transfrontalier de l’électricité entre l’Éthiopie et Djibouti et approfondir l’intégration dans la sous-région de la Corne de l’Afrique.
Les fonds comprennent un don de 69,65 millions de dollars à l’Éthiopie et un second don de 13,93 millions de dollars à Djibouti, tous deux provenant du Fonds africain de développement, le guichet de financement concessionnel de la Banque africaine de développement.
Le projet de deuxième interconnexion électrique entre l’Éthiopie et Djibouti comprendra la construction de près de 300 km de ligne d’interconnexion, de 170 km de lignes de transmission et la construction ou la rénovation de sous-stations dans les deux pays.

« La première ligne d’interconnexion atteint sa limite de capacité de transfert d’énergie en raison de plusieurs développements dans les deux pays, tels que le développement industriel dans la partie orientale de l’Éthiopie, la ligne de chemin de fer de Djibouti à l’Éthiopie (alimentée en électricité) et l’expansion du port de Djibouti. Les deux pays ont donc décidé de développer la deuxième ligne d’interconnexion électrique afin de maintenir la sécurité et la fiabilité de l’énergie pour Djibouti », a déclaré Batchi Baldeh, directeur du développement des systèmes électriques de la Banque.

L’achèvement du projet devrait augmenter les recettes d’exportation d’électricité de l’Éthiopie tout en améliorant l’accès de Djibouti à une électricité propre, fiable et abordable, en abaissant les coûts à moins de 0,10 dollar par kWh. Parmi les autres effets attendus à Djibouti, citons un environnement plus propice aux entreprises et à la création d’emplois pour les jeunes, ainsi qu’une réduction des émissions de gaz à effet de serre.

En 2004, la Banque a financé le premier projet d’interconnexion électrique entre les deux pays. Ce deuxième projet devrait s’appuyer sur les avantages obtenus au cours des dix dernières années, notamment une augmentation de 65 % des raccordements de clients à Djibouti et une forte réduction de l’utilisation des centrales thermiques, qui est passée de 100 % à environ 16 %. L’Éthiopie a tiré 275 millions de dollars de revenus des exportations d’électricité au cours de la même période.

Le projet est aligné sur le document de stratégie d’intégration régionale de la Banque en Afrique de l’Est, qui vise à promouvoir l’infrastructure régionale pour la transformation économique.

Traduit par Human Village avec l’aide de deepL.
Voir en ligne sur le site de la Banque africaine de développement.


African Development Fund extends $83.6 million in grants to boost Ethiopia-Djibouti electricity trade
8 July 2021

The Board of Directors of the African Development Bank Group has approved two grants worth $83.6 million to boost cross-border trade in electricity between Ethiopia and Djibouti and to deepen integration in the Horn of Africa sub-region.

The funds comprise a $69.65 million grant to Ethiopia and a second grant of $13.93 million to Djibouti, both sourced from the African Development Fund, the African Development Bank’s concessional financing window.

The Ethiopia–Djibouti Second Power Interconnection project will entail the construction of nearly 300 km of interconnector line, 170 km of transmission lines, and new construction or renovation of substations in the two countries.

“The first interconnection line is reaching its power transfer capacity limit due to several developments in both countries, such as the industrial development in the eastern part of Ethiopia, the railway line from Djibouti to Ethiopia (powered by electricity), and the port expansion in Djibouti. The two countries have thus decided to develop the second power interconnection line to maintain energy security and reliability for Djibouti,” said Mr. Batchi Baldeh, the Bank’s Director of Power Systems Development.

Project completion is expected to increase Ethiopia’s power export revenue while also boosting Djibouti’s access to reliable and affordable clean electricity, lowering costs to below $0.10 per kWh. Other expected impacts in Djibouti include a more conducive environment for businesses and job creation for youth, as well as lower greenhouse gas emissions.

In 2004 the Bank financed the first power interconnection project between the two countries. This second project is expected to build on benefits achieved over the last ten years, including a 65% increase in customer connections in Djibouti and a sharp reduction in the use of thermal generation plants from 100% to around 16%. Ethiopia has earned $275 million in revenue from power exports over the same period.

The project is aligned with the Bank’s East African Regional Integration Strategy Paper, which seeks to promote regional infrastructure for economic transformation.

 
Commenter cet article
Les commentaires sont validés par le modérateur du site avant d'être publiés.
Les adresses courriel ne sont pas affichées.
 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
Djibouti perd un nouvel arbitrage face à DP World
 
Ouverture du capital de Djibouti Telecom
 
Premier navire éthiopien à Berbera
 
EDD : Service clientèle… Un service dédié à la satisfaction des usagers
 
Témoignages d’agents d’EDD
 
L’Éthiopie suspend ses livraisons d’électricité à Djibouti ?
 
Djibouti dans le monde du XXIe siècle
 
Le projet d’oléoduc Black Rhino annulé par le gouvernement éthiopien
 
L’Éthiopie s’apprête à lever l’état d’urgence
 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |