Human Village - information autrement
 
Donner envie d’agir pour une société plus positive, plus juste, plus solidaire…
par Mahdi A., juillet 2015 (Human Village 24).
 

Pourquoi avoir créé Human Village ?
La réponse à cette question nous paraissait évidente, nous pensions l’avoir suffisamment expliquée. Mais devant certaines réactions suscitées par nos écrits, il apparaît que nous n’avons pas su expliciter assez clairement les objectifs de ce journal : nous n’avons pas d’autre ambition que de faire œuvre utile, d’inspirer et de donner envie d’agir pour une société plus positive.
Rien nous obligeait à créer un journal, rien ne nous contraignait à nous ajouter des difficultés et des soucis. On crée un journal pour partager, pour échanger des réflexions, susciter des rencontres riches et des débats inattendus avec des hommes et des femmes issus de tous les horizons, pour se faire l’écho de leurs interrogations, mais également des initiatives citoyennes en donnant le plus souvent possible la parole aux personnes négligées ou défavorisées.

Il nous a été reproché de ne pas être assez neutre !
Soyons sérieux, est-il possible d’être objectif ? Dès que l’on choisit certains sujets, que l’on trie dans les événements, on donne une orientation et donc on prend déjà parti. Par ailleurs, est-ce que les lecteurs qui nous suivent, à Djibouti, aux États-Unis d’Amérique, en Europe, en Australie ou ailleurs dans le monde, attendent que nous soyons objectifs ?
Que devrions-nous faire ? Nous contenter de rendre public des faits sans les commenter, bref ne pas déranger et être seulement une autre caisse de résonance ? Nous nous engageons au sein de notre rédaction à présenter, dès que c’est possible, des points de vue divergents. Les échéances électorales de l’an prochain nous permettrons notamment de contribuer à offrir une autre grille de lecture. Ce qui nous rassure est d’être accusés d’être à la solde tout autant de l’un que de l’autre, ou d’être de parti pris… de l’autre côté. C’est sans doute que nous sommes au bon endroit, au centre, et que nous faisons notre travail comme il le faut.

Human Village ne travaille pour aucun parti politique. Nous ne sommes affiliés à aucun parti, aucun groupe, ni aucune coterie. Et, très important, nul ne nous retient, nul ne nous oblige ! Au sein de la rédaction, nous ambitionnons de venir au secours des citoyens sans voix, des victimes d’injustices, d’enquêter patiemment sur des sujets d’intérêt général, et de veiller au respect de la liberté et de la sécurité de chaque citoyen ou habitant du pays.
Que cela soit bien clair, notre objectif n’est pas de déranger mais d’ouvrir le débat, d’animer un espace - qui se veut le plus inclusif possible - de dialogue et de réflexion, ou les idées et positions divergeantes s’expriment, sont contestées, applaudies… Et ce rôle, on ne peut pas l’exercer sans déranger parfois.
Nous voulons faire d’Human Village un média vivant, participatif, qui s’enrichit des contributions de chacun, qui évolue et grandit grâce à ses lecteurs… Notre ambition est de faire surgir des points de vue qu’on n’aurait jamais eus autrement. Nous allons solliciter le regard d’un médecin, d’un pêcheur, d’un historien, d’un économiste, d’un artiste, d’un artisan, d’un membre du gouvernement, d’un militant de l’opposition… pour renouveler le regard sur un point donné, pour entrouvrir des portes et faire communiquer des mondes souvent clos, et les pousser à agir pour un certain nombre de changements.
Bien évidemment, liberté d’expression ne signifie pas liberté d’écrire tout ce qui nous passe par là tête, mais d’exprimer, avec responsabilité, ce qui peut contribuer à l’amélioration de la vie de tous les habitants. Il nous arrive de dénoncer, mais cela signifie que nous disposons de preuves irréfutables : c’est ainsi que nous souhaitons aider à construire et renforcer la démocratie.
Nous voulons ouvrir une petite fenêtre, où le débat et la confrontation doivent se faire librement dans le respect des personnes et des positions des uns et des autres. Nous voulons apporter un angle de vue différent, pour que les lecteurs se posent des questions mais aussi pour faire comprendre que tout n’est pas aussi simple qu’on pourrait le croire. De par notre mission d’informateur et d’éveilleur des consciences, nous voulons encourager les citoyens engagés à participer à notre journal afin d’attirer l’attention des lecteurs, voire des pouvoirs publics, sur des questions qui concernent la vie dans notre pays.
Nous pensons qu’il appartient à chaque citoyen de veiller à la bonne application des lois et règlements et, le cas échéant, de dénoncer les failles afin qu’elles soient corrigées. Mais cela ne peut se faire sans l’engagement des citoyens. Nous croyons que nous avons suffisamment de raisons de communiquer les uns avec les autres afin de mieux comprendre la société dans laquelle nous vivons. C’est la raison pour laquelle nous voudrions que vous soyez plus nombreux à nous rejoindre au sein de notre équipe rédactionnelle. Rien de plus facile, le site a été conçu à cette fin : transmettez-nous vos commentaires, vos expériences de solidarité, vos témoignages pour donner envie à toutes et tous de s’engager pour transformer notre société et la rendre meilleure, plus ouverte et plus solidaire !
Les contributions font évidemment l’objet d’une relecture par le comité éditorial, qui se charge de vérifier que les textes sont compatibles avec la responsabilité juridique et morale et la politique éditoriale d’Human Village. Si besoin, nous menons des enquêtes complémentaires.

Notre objectif n’est absolument pas de mettre le feu à la maison, tout le contraire. À travers l’œuvre commune de citoyens engagés, nous souhaitons contribuer à éclairer la conduite des politiques publiques et les conséquences des initiatives privées, alerter la société sur les dangers qui la menacent et souligner les mouvements qui la font grandir. Pour ce faire, il est important que chacun dispose des informations qui motivent une participation quotidienne à la construction de solutions concrètes aux problèmes des habitants de notre pays. La liberté de la presse est essentielle à la marche vers la démocratie, la solidarité et la constitution d’un bien vivre ensemble.

Nul ne nous retient, nul ne nous oblige !
Quoi de plus normal, après avoir parcouru une certaine distance, de s’arrêter et de procéder à une introspection. Human Village, depuis son lancement en ligne en janvier de cette année, c’est 20 000 visites et 160 000 pages consultées en six mois.
Une audience qui a grandi plutôt rapidement, il faut le reconnaître, et qui reste en progression constante. Preuve de l’intérêt pour Human Village sur un créneau où existent peu de sites équivalents à Djibouti. Les consultations cumulées de ces deux derniers mois représentent significativement à elles seules 11 202 visites et 98 515 pages consultées.

JPEG - 93.4 ko
La fréquentation du site en juin 2015, hors robots

Jour après jour, mois après mois, vous êtes de plus en plus nombreux à nous suivre et nous tenons à vous en remercier. Et vous rappeler qu’Human Village appartient à tous ceux qui veulent agir pour améliorer la vie de tous les habitants qui ne souhaitent plus être simplement spectateurs, mais devenir acteurs en apportant leur pierre à la vie de la cité !
Merci à vous.

Mahdi A.

 
Commentaires
Inspirer et donner envie d’agir pour une société plus positive, plus juste, plus solidaire…
Le 10 juillet 2015, par Bogson.

Mahdi,
Completement d’accord !!!
Continuez et surtout n’arrêtez pas !!!!!!!!
Bien à vous.


Bilingual
Le 10 juillet 2015, par mohamed.

Excellent : sujets varies, analyses plus profondes que la norme djib, redaction de qualite, presentattion simple et histoires a inspirer (entrepeneurs locaux etc). Je consulte regulierement et trouve que vous etes meme trop genereux avec l action gouvernemental malgre la pauvrete extreme et conditions a Djib decries par les rapports et statistiques internationales regulierement (notre relativement riche cite-etat se trouve souvent surpasse par des etats en faillite ou nouveaux comme l Erythree sur les indices de developpement humains malgre un budget et moyens par habitant tres superieurs sans meme parler des cas comme le Rwanda cites comme modeles de nos jours). Voila, on esperant trouver une reponse a cette dichotomie permanente sans attaque sur tel ou telle autre personnalite ou parti pris politique, il serait egalement tres utile et bien meilleur en termes de visibilte si des articles en anglais etaient acceptes, voire le site etait bilingue etant donne la realite du monde actuel et que nombre de Djibs sont eduques ou vivent dans des societes anglophones ou multilingues.


Inspirer et donner envie d’agir pour une société plus positive, plus juste, plus solidaire…
Le 11 juillet 2015, par Mahdi A..

Merci Mohamed (et à tous les autres contributeurs du forum) pour les encouragements et les recommandations tant pour le contenu que pour la forme.

Concernant la possibilité de proposer des articles en anglais bien entendu nous n’y voyons aucune objection, nous réfléchissons d’ailleurs dès à présent à une nouvelle architecture du site afin de permettre de spécifier sur l’intitulé même des articles si les textes sont en anglais ou en français. Nous n’écartons pas non plus l’option de faire traduire l’ensemble des textes du site en anglais afin de le rendre totalement bilingue, et donc accessible au plus grand nombre mais pour l’heure c’est matériellement au dessus de nos moyens financiers.

Merci encore pour les commentaires !

Mahdi A.

 
Commenter cet article
Les commentaires sont validés par le modérateur du site avant d'être publiés.
Les adresses courriel ne sont pas affichées.
 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
Bonne année 2017 !
 
Élection présidentielle : le scénario se précise, mais il faudrait être plus clair
 
Nous sommes tous Charlie !
 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |