Human Village - information autrement
 
Nouveau gouvernement éthiopien
avril 2018 .
 

Selon une information d’Addis Standard [1], le Premier ministre Abiy Ahmed Ali a nommé son gouvernement, qui a été validé par les élus nationaux ce matin, jeudi 19 avril 2018, au Parlement.
Ce nouveau gouvernement compte seize membres, six sont des rescapés du gouvernement sortant. La nouveauté, ce sont les femmes ! Elles font une entrée en force, elles sont dorénavant quatre (25%), c’est un pas de géant.

Mieux, pour la première fois de l’histoire de l’Éthiopie, une femme a été élue au perchoir de la Chambre des représentants du peuple, en remplacement d’Abadula Gemeda, qui pour des raisons de régulation non écrite du partage du pouvoir politique entre les communautés, a été contraint de céder son fauteuil à Musferait Kemil. Appartenant à la même communauté que le président de la République, le sort d’Abadula Gemeda était scellé dès la désignation le 27 mars dernier d’Abiy Ahmed Ali - également oromo - par la coalition de l’EPDRF pour concourir à la Primature.
Selon RFI, « Ce sont ceux qu’on appelle « l’équipe Lemma », du nom du président de la région Oromiya. Le ministre de la Défense, celui de la Justice et le ministre en charge des Recettes fiscales et des Douanes. Voilà trois positions stratégiques occupées désormais par des membres du parti oromo de la coalition au pouvoir » [2]. Il pèse sur les épaules de ce gouvernement d’innombrables espoirs qu’il a suscités. Abiy Ahmed Ali n’a pas le droit d’échouer par ce que les conséquences seraient funestes pour le pays.

La composition du premier gouvernement d’Abiy Ahmed Ali
- Shiferaw Shigute, ministre de l’agriculture et de l’élevage
- Siraj Fegessa, ministre des Transports
- Workneh Gebeyehu,ministre des Affaires étrangères
- Brehanu Tsegaye, procureur général
- Ubah Mohammed, ministre des Communications et de la Technologie
- Teshome Toga, ministre des Entreprises d’Etat
- Hirut Woldemariam (PhD), ministre des Travaux et des Affaires sociales
- Amir Aman (PhD), ministre de la Santé
- Meles Alemu, ministre des Mines et de l’Énergie
- Ambachew Mekonnen (PhD), ministre de l’Industrie
- Ahmed Shidie, ministre des Communications gouvernementales
- Motuma Mekassa, ministre de la Défense
- Fozia Amin, ministre de la Culture et du Tourisme
- Umar Hussien, directeur général des recettes et des douanes
- Yealem Tsegaye, ministre de la Jeunesse et de la Femme
- Melaku Aebel, ministre du commerce
- Janterar Abay, ministre du Développement urbain et de la Construction


 
Commenter cet article
Les commentaires sont validés par le modérateur du site avant d'être publiés.
Les adresses courriel ne sont pas affichées.
 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
La paix des braves entre Isaias Afeworki et Ismaïl Omar Guelleh
 
Le président de la République en Arabie saoudite
 
Osman Saleh Mohamed à Djibouti pour rétablir les relations diplomatiques
 
Vingt ans plus tard, Moussa Aïnan attend d’être indemnisé après le crash du vol d’Ethiopian Airlines
 
Érythrée … un appel du pied de Djibouti ?
 
L’effondrement du dépôt d’ordures de Qoshe
 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |