Human Village - information autrement
 
Pressions américaines sur l’Éthiopie
juillet 2021 (Human Village 42).
 

Conversation entre le secrétaire d’État Antony Blinken et le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed
6 juillet 2021

Le secrétaire d’État Antony J. Blinken s’est entretenu aujourd’hui avec le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed. Il a souligné la nécessité pour toutes les parties au conflit de s’engager à un cessez-le-feu immédiat, indéfini et négocié. Il a condamné la destruction des ponts vers le Tigré et les autres obstacles à l’accès de cette région. Le secrétaire d’État Blinken a exhorté le premier ministre Abiy à s’engager à prendre les mesures demandées par le Conseil de sécurité des Nations unies le 2 juillet, notamment le retrait complet des forces érythréennes et amhara du Tigré, l’accès humanitaire total, sûr et sans entrave aux populations dans le besoin, la mise en place d’un processus transparent visant à obliger les responsables de violations des droits de l’homme et d’atrocités à rendre des comptes, et l’affirmation que ni les frontières intérieures ni les frontières extérieures de l’Éthiopie ne seront modifiées par la force ou en violation de la Constitution. En outre, le secrétaire d’État a souligné l’urgence de la tenue d’un dialogue politique inclusif afin d’entamer la tâche difficile de trouver une solution durable aux divisions ethniques et politiques du pays.

Voir en ligne sur le site du Département d’État.
Traduction Human Village avec l’aide de deepL.


Secretary Blinken’s Call with Ethiopian Prime Minister Abiy
July 6, 2021

Secretary of State Antony J. Blinken spoke with Ethiopian Prime Minister Abiy Ahmed today. The Secretary stressed the need for all parties to the conflict to commit to an immediate, indefinite, negotiated ceasefire. The Secretary condemned the destruction of bridges into Tigray and other impediments to access. Secretary Blinken urged Prime Minister Abiy to commit to the steps outlined in the United Nations Security Council on July 2, including the complete withdrawal of Eritrean and Amhara forces from Tigray ; full, safe, and unhindered humanitarian access to populations in need ; the establishment of a transparent process to hold accountable those responsible for human rights abuses and atrocities ; and an affirmation that neither the internal nor external borders of Ethiopia will be changed by force or in contravention of the constitution. In addition, the Secretary emphasized the urgency of holding an inclusive political dialogue to begin the difficult work of forging a lasting resolution to the country’s ethnic and political divisions.

 
Commenter cet article
Les commentaires sont validés par le modérateur du site avant d'être publiés.
Les adresses courriel ne sont pas affichées.
 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
Nouvelle envoyée spéciale du Royaume-Uni dans la Corne de l’Afrique
 
Tensions entre la France et Djibouti au sujet du Héron
 
Arrestations de journalistes au Somaliland
 
Sabotages de la voie ferrée Djibouti - Éthiopie
 
Deux conteneurs d’armes interceptés par les Éthiopiens
 
Nouveau gouvernement éthiopien
 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |