Human Village - information autrement
 
Le gouvernement organise le rapatriement de ses ressortissants
août 2018 (Human Village 33).
 

Le gouvernement de la République de Djibouti condamne les violences perpétrées à l’encontre des estivants djiboutiens à Dire-Dawa dans la journée du 5 août 2018.

Suite à ces actes criminels, les autorités djiboutiennes ont déjà saisi les autorités éthiopiennes afin d’assurer la protection des Djiboutiens présents sur le territoire éthiopien.

Le gouvernement de la République de Djibouti précise que ces incidents isolés ne remettent pas en question l’excellence des relations entre les deux pays et qu’il ne ménage pas ses efforts pour assurer la sécurité des ressortissants djiboutiens en Éthiopie. Il met également en garde ses concitoyens contre toute incitation à la violence sur le territoire national.

Le gouvernement de la République de Djibouti informe les Djiboutiens que les dispositions nécessaires ont déjà été prises afin de rapatrier toutes celles et ceux, actuellement présents sur le territoire éthiopien, qui souhaitent rentrer au pays.

Le gouvernement de la République de Djibouti invite ses ressortissants présents sur le territoire éthiopien à prendre attache avec le consulat de Djibouti à Dire-Dawa et notre ambassade à Addis-Abeba

 
Commenter cet article
Les commentaires sont validés par le modérateur du site avant d'être publiés.
Les adresses courriel ne sont pas affichées.
 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
Biens mal acquis
 
Appui aux autorités locales djiboutiennes
 
Djibouti dans le monde du XXIe siècle
 
Big Bang, glasnost et pérestroïka au menu en Éthiopie…
 
En Éthiopie, le gouvernement décrète la fin de la « récréation »
 
Un nouveau groupement de transitaires va voir le jour sous les auspices de l’APZFD
 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |