Human Village - information autrement
 
Les renseignements djiboutiens utilisent-ils Pegasus ?
par Mahdi A., janvier 2022 (Human Village 44).
 

Selon une enquête publiée vendredi 28 janvier par le New York Times [1], les services de renseignement djiboutiens, plus connus sous le sigle SDS, compteraient parmi les utilisateurs privilégiés du logiciel espion de la société Israélienne, NSO Group, « considéré comme le plus puissant au monde, capable de craquer de manière fiable les communications cryptées des smartphones iPhone et Android ».
Cet outil serait extrêmement efficace, en mesure de « transformer le smartphone de votre cible en une mine d’or de renseignements » décrit le media new yorkais qui indique avoir consulté la brochure commerciale de ce produit pour espion patenté.

Si l’on se fie toujours à l’enquête du prestigieux journal américain, Djibouti aurait ajouté à sa panoplie d’outils de surveillance le logiciel Pegasus en 2018. Il aurait été gracieusement offert par les services américains de la CIA pour « lutter contre le terrorisme, malgré des préoccupations de longue date concernant les violations des droits de l’homme dans ce pays, notamment la persécution de journalistes et la torture de dissidents. », s’offusque New York Times.
Pour information, Djibouti ne serait pas le premier pays du continent a être ainsi équipé pour une surveillance que l’on peut qualifier de proximité, chaque jour plus proche de vous pour paraphraser le célèbre slogan publicitaire, « parmi eux, on trouve l’Algérie, la République démocratique du Congo, l’Égypte, l’Ouganda, le Rwanda et le Togo » [2].
Bref, maintenant il ne reste plus qu’à attendre la réponse du gouvernement à cette enquête du New York Times afin, le cas échéant, qu’il prenne la peine de rassurer les citoyens que nous sommes sur l’utilisation raisonnée qu’il fait de cette arme numérique redoutable.

Mahdi A.


[1Michael Levenson, « F.B.I. Secretly Bought Israeli Spyware and Explored Hacking U.S. Phones », New York Times, 28 janvier 2022.

[2« Affaire Pegasus : quels sont les pays africains concernés ? », Le Point Afrique, 19 juillet 2021.

 
Commenter cet article
Les commentaires sont validés par le modérateur du site avant d'être publiés.
Les adresses courriel ne sont pas affichées.
 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
Le maire de Djibouti reçu par le président
 
Appel à manifester le 13 mai
 
Isman Ibrahim Robleh, titulaire d’un compte au Kenya ?
 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |