Human Village - information autrement
 
Attaque de la gendarmerie de Tadjourah
par Mahdi A., janvier 2021 (Human Village 41).
 

Hier soir, jeudi 14, aux alentours de 21h, la caserne de gendarmerie de Tadjourah, dans le Nord du pays a été attaquée par un groupe armé. Selon une vidéo mise en ligne sur les réseaux sociaux, elle serait le fait du FRUD armé. C’est du moins ce que proclame un individu, qui déclare s’appeler Mahdi Barre Adawa Ladieh, qui se revendique de ce mouvement et invoque des motifs politiques à cette action, en particulier un sentiment d’exaspération dans la population.
Le ministère de l’Intérieur a condamné « avec force l’attaque criminelle perpétrée hier soir par un groupe d’individus armés contre la brigade de gendarmerie de la ville de Tadjourah et, déplore le décès d’un agent de ce corps pris par le feu ouvert par les malfaiteurs ». Il ajoute que « cet acte odieux […] constitue un malheureux précédent. Il est loin d’être, comme se sont immédiatement empressés de relayer les détracteurs habituels de Djibouti, une démonstration de force d’un prétendu mouvement politico-armé. »
Il précise enfin « que la sécurité des biens et personnes a immédiatement été restaurée sur l’ensemble de la ville de Tadjourah et que les forces armées et de sécurité sont à l’heure actuelle à la poursuite des assaillants » [1].
La situation à Tadjourah serait en effet maintenant complétement sous contrôle des forces armées du FAD et des FSI (police et gendarmerie).

Cette attaque est un très mauvais signal, et va à contre sens des évolutions positives actuelles de la région, puisqu’elle coïncide avec l’ouverture du corridor de Balho, le démarrage des activités portuaires du port de Tadjourah, le développement en cours du vaste projet éolien près du Goubet, la réalisation d’une centrale solaire au Bara, le chantier de construction d’une centrale géothermique à proximité d’Assal, la production depuis décembre 2019 de bromure de sodium pour le marché de l’exportation au lac Assal, l’opérabilité du nouveau port au Goubet, ou encore des projets ambitieux dans l’éco-tourisme. Bref, on ne pourrait pas mieux s’y prendre pour couper l’herbe sous les pieds d’une économie locale en plein boom et contrecarrer l’amélioration des conditions de vie de toute la région.

Enfin, la date de cette attaque n’est pas choisie au hasard. Elle intervient dans la foulée de l’investiture d’Ismail Omar Guelleh par le RPP pour la prochaine élection présidentielle, et à quelques jours d’une visite officielle du chef de l’État à Paris à l’invitation du président français, Emmanuel Macron.

Mahdi A.


[1Voir le communiqué du ministère en ligne sur Facebook.

 
Commenter cet article
Les commentaires sont validés par le modérateur du site avant d'être publiés.
Les adresses courriel ne sont pas affichées.
 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
Chehem Watta condamné pour diffamation envers Dileita Mohamed Dileita
 
Ismail Omar Guelleh réélu avec 97,44% des voix
 
Ismail Omar Guelleh en campagne à Ali-Sabieh
 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |