Human Village - information autrement
 
Allocution du président de la République
 

Traduction de l’allocution prononcée en arabe par le président de la République le mardi 21 août 2018.

Mes chers compatriotes,
C’est avec beaucoup de bonheur et beaucoup de joie que je vous adresse mes meilleurs voeux de l’Aïd el Adha.
Je remercie tout d’abord le Très Haut et le Très Miséricordieux de nous avoir permis de nous réunir, une fois de plus, pour fêter dans la joie et l’allégresse cette journée de l’Aïd el Adha. En cette journée sacrée et consacrée pour tous les musulmans, nous avons une pensée affective et fraternelle pour ceux et celles d’entre nous qui sont partis accomplir le pélerinage. Nous prions le Très Haut pour qu’il exhausse tous leurs voeux et pour qu’il les couvre de sa grâce et de sa miséricorde.


Mes chers compatriotes,
Cette journée de l’Aïd el Adha nous sert aussi d’occasion pour rappeler et revivifier nos valeurs islamiques. Des valeurs de partage et de solidarité. Mais aussi des valeurs de compassion et d’humilité. C’est pourquoi en ce jour béni, notre allégresse et notre quiétude, nous les partageons en premier avec les plus démunis d’entre nos concitoyens, avec ceux et celles qui sont affaiblis par les maladies, avec ceux et celles qui sont précarisés par les conditions d’existence. L’esprit de sacrifice de l’Aïd el Adha doit imbiber la conscience nationale. Et se retrouver dans le devoir de solidarité, d’entraide et de
renforcement des liens.
L’esprit de sacrifice de l’Aïd El Adha doit déteindre sur les egos et les intérêts égoïstes. Au profit de l’intérêt collectif et de l’intérêt national.

Mesdames et messieurs, mes chers compatriotes,
Notre pays va bien. Il nous donne beaucoup de raisons pour nous montrer optimiste quant à son avenir. Les réformes que nous avons engagées commencent à porter leurs fruits. Le vaste chantier de nos réformes structurelles mais aussi le financement permanent dans les infrastructures, comme en témoigne la récente inauguration de la première phase du complexe de la plus grande zone franche de l’Afrique, visent à accélérer la croissance, à réduire le chômage, à mieux intégrer notre pays à l’économie mondiale et à rendre le développement économique durable, social et solidaire.
Notre pays est plus que jamais outillé pour servir de pivot à l’intégration économique régionale. Tous les grands investissements structurants que nous avons réalisés ces dernières années convergent vers cette ambition de devenir une plateforme pour servir le développement économique de l’ensemble de la région. Les premiers résultats nous encouragent à persévérer sur cette voie.
Grace à ces infrastructures, dans les domaines des ports, des zones franches ou encore des télécommunications, notre pays s’est frayé une place dans les échanges du commerce mondial. Grace à nos efforts, nous sommes devenus un maillon essentiel de la mondialisation économique et de l’intégration régionale.
Notre unité, notre sécurité et notre stabilité nous ont incontestablement permis d’engranger des acquis et des réalisations qui concourent à l’essor et au développement de notre cher pays.
L’embellie actuelle de notre économie, classée parmi les dix meilleurs taux de croissance en Afrique, nous rend optimiste pour notre avenir. Une économie compétitive, une économie inclusive et une économie diversifiée, tel sera le triptyque sur lequel nous allons baser les reformes à venir pour que les performances économiques de notrepays se pérennisent et se répercutent encore davantage sur le développement social.

Mes chers compatriotes,
En ce jour béni de l’Aïd el Adha, en ce jour de fête et de retrouvaille familiale, nous ne pouvons pas ne pas avoir une pensée pour tous ceux et celles, de par le monde, qui sont victimes de tragédies aussi épouvantables qu’inhumaines.
Je pense en premier lieu au peuple frère de la Palestine. Ce peuple, victime d’une colonisation, d’une occupation et d’une spoliation reste toujours drapé dans sa dignité malgré l’indifférence et le cynisme de la communauté internationale. C’est pourquoi nous appelons à la fin de cette humiliation et à la mise en place de deux Etats, palestinien et israélien, vivant en paix côte à côte comme le préconise la résolution de l’ONU.
En ce jour de l’Aïd el Adha, nos pensées vont également au peuple syrien. Ce peuple, pris en tenaille par des intérêts qui le dépassent, ne méritent pas le sort qui lui est réservé. Nous appelons à la cessation définitive des hostilités et au retour des refugies syriens dans leur patrie.
Nos pensées également à nos frères du Yémen qui souffrent énormément à cause d’une rébellion, armée par des puissances étrangères. Le peuple et gouvernement de la République de Djibouti continueront d’accueillir leurs frères et soeurs yéménites poussés à l’exil.

Mes chers compatriotes,
A l’occasion de cette fête de l’Aid el Adha, formons nos voeux pour que la communauté islamique à travers le monde vive dans la paix et la tolérance.
Formons nos voeux pour que notre nation reste fidèle aux valeurs islamiques de partage et de solidarité.
Je vous remercie de votre attention.

Ismaïl Omar Guelleh

 
Commenter cet article
Les commentaires sont validés par le modérateur du site avant d'être publiés.
Les adresses courriel ne sont pas affichées.
 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
Pour Ismaïl Omar Guelleh, « notre pays va bien » !
 
Une grève de la faim à Djibouti
 
Visite du président somalien à Djibouti
 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |