Human Village - information autrement
 
Indice de performance logistique : Djibouti progresse de 44 places
août 2018 (Human Village 33).
 

La Banque mondiale vient de publier le rapport 2018, tant attendu, relatif à l’indice de la performance logistique. Selon ce rapport Djibouti passe du 134e rang mondial à la 90e place, soit une progression de 44 places. Dans la zone COMESA, le pays se classe à la 5e place.

Pour rappel, l’indice de performance logistique, appelé plus communément « Connecting to compete » est un rapport de la Banque mondiale, publié une fois tous les deux ans et jaugeant le secteur logistique des pays sur la base de six critères clés.

Ce rapport est l’équivalent de Doing Business et « permet aux décideurs d’avoir une vision concrète de l’efficacité de leur pays par rapport aux autres en termes d’acheminement des biens entre les frontières et d’accès aux chaînes logistiques internationales. C’est un outil interactif d’analyse comparative, basé sur une enquête mondiale des opérateurs sur le terrain (Transitaires et transporteur express mondiaux), fournissant une rétroaction sur la logistique des pays dans lesquels ils opèrent et ceux avec lesquels ils commercent ».

Pour cette année, la notation sur les six critères a connu une nette amélioration dans son ensemble à l’exception du critère concernant le processus de dédouanement qui régresse de 7 places, passant de 106e en 2016 à 113e en 2018. C’est au niveau du critère concernant la qualité des infrastructures, que le pays marque l’amélioration la plus spectaculaire de sa notation, passant de la 110e place en 2016 à la 60e rang, soit une progression de 50 places.
Cette progression s’explique, d’une part, par les importants investissements réalisés ces dernières années par le pays dans les secteurs portuaires ainsi que le chemin de fer, mais aussi confirme la vision du pays à devenir un centre maritime international incontournable, même si l’état de la route RN1, corridor entre les ports et l’Éthiopie, a tiré vers le bas cette note.
En outre les réformes entreprises, ces trois dernières années, par l’Autorité des ports et des zones franches de Djibouti, dans le secteur maritime et la volonté de professionnaliser les auxiliaires de transport maritime, (transitaires, agents maritime et manutentionnaires) a commencé aussi à porter ses fruits. Ainsi, le critère concernant la compétence des professionnels logistiques passe de 152e 2016 à 135e en 2018.
Le critère portant sur la capacité de tracker les expéditions, pour localiser les marchandises passe de la 139e place en 2016 à la 72e place en 2018. Les temps de livraison, rebondissant de la 132e place en 2016 à la 85e place en 2018 : grâce à la mise place des outils informatiques performants pour la gestion des opérations portuaires, et le Djibouti Port Community System acquit récemment.

Le président de l’Autorité des ports et des zones franches de Djibouti, Aboubaker Omar Hadi, a félicité la communauté portuaire pour cette excellente performance de la chaîne logistique du pays. Il a déclaré que « ce classement est une reconnaissance de la part d’une institution internationale des années de réforme et d’amélioration continue du secteur. Ce classement est la preuve que les importants investissements dans les infrastructures pour faciliter les échanges portent leurs fruits et que la chaîne logistique dans son ensemble s’améliore à Djibouti. Il est vrai qu’il reste de gros efforts à faire, et ces efforts seront faits tous ensemble. Les performances du secteur portuaire et logistiques prouvent que Djibouti est sur la bonne voie afin d’intégrer le top 30 en 2020 et les 10 meilleurs pays au monde d’ici à 2022 ».
Aboubaker Omar Hadi a également mis l’accent sur la nécessité de travailler en synergie entre les institutions concernées afin de réaliser cet objectif.

 
Commenter cet article
Les commentaires sont validés par le modérateur du site avant d'être publiés.
Les adresses courriel ne sont pas affichées.
 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
Une cour britannique confirme les droits de DP World
 
La nationalisation de DCT est conforme au droit !
 
Nationalisation de Doraleh Container Terminal SA
 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |