Human Village - information autrement
 
Discours du 27 juin 2021 d’Ismail Omar Guelleh
 

Mes chers compatriotes,
comme chaque année, c’est avec une immense joie et une grande fierté que je m’adresse à la nation à l’occasion de la célébration de notre fête nationale.
Chaque année, cette célébration est un moment de joie, de fierté et de communion nationale pour l’ensemble de nos compatriotes.
C’est aussi et avant tout un moment de recueillement et de prière. Pour nos martyrs, pour tous ceux et celles qui ont consenti au sacrifice suprême. Pour tous ces héros et ces héroïnes qui sont morts pour donner naissance à notre souveraineté nationale. Nous prions le Très Haut et le Très Miséricordieux pour qu’il les gratifie de son paradis éternel. Amin.

Mes chers compatriotes,
en ce jour du 27 juin, nous avons également une pensée reconnaissante pour nos forces de l’ordre et nos forces de sécurité. Car, où qu’elles soient, à l’intérieur du pays, à nos frontières ou à l’extérieur pour les missions de paix, ce sont elles aussi qui garantissent notre souveraineté. Non seulement, en assurant l’intégrité de notre territoire mais aussi en se faisant les vecteurs de nos valeurs de paix, d’unité et d’égalité.

Mes chers compatriotes,
cette journée du 27 juin 1977 a une spécificité que nous chérissons tous. C’est une journée qui appartient à l’histoire. Pour autant c’est une journée qui n’appartient pas au passé !
Car c’est une journée qu’on célèbre chaque année comme un présent historique !
Comme une vérité continue et continuelle, qui s’épanouit dans les consciences de toutes les générations.

Oui ! Cette journée du 27 juin est intemporelle car elle symbolise la fierté, la liberté, l’égalité, toutes ces valeurs immuables qui sont les ingrédients de notre identité nationale. Tous les Djiboutiens et toutes les Djiboutiennes se retrouvent dans le miroir de cette journée qui est non seulement le reflet de leur identité mais aussi de leurs espoirs et de leurs aspirations.

Mes chers compatriotes,
Notre souveraineté nationale est une conquête. Une conquête acquise de haute lutte. Mais cette conquête n’a été que le début d’une aventure entreprise sur le long chemin de sa consolidation. C’est pourquoi, aujourd’hui plus qu’hier, et demain plus qu’aujourd’hui, nous devons redoubler d’engagement pour nous affirmer, et pour nous affermir dans notre souveraineté. C’est pour notre État, pour notre République et pour notre Nation une garantie de vivre ensemble et de coexistence pacifique avec nos voisins et le reste du monde.
Nous savons donc mieux que quiconque que notre salut aussi bien individuel que collectif réside dans notre stabilité, notre unité, notre cohésion et notre capacité au dialogue.
Cette idée est valable aussi au niveau régional. A travers les crises et les soubresauts de l’histoire, nous avons acquis cette certitude que l’interdépendance de nos pays est une réalité qui ne peut trouver une voie durable et équilibrée qu’à travers une politique volontariste d’intégration régionale. Cependant le développement de nos pays pour nos peuples ne peut se faire sans la stabilité à l’intérieur et à l’extérieur de chaque territoire.
Djibouti a toujours appelé au règlement pacifique des conflits et nos voisins peuvent toujours compter sur notre plein appui, si nécessaire, pour leurs efforts en vue d’un règlement pacifique. Néanmoins, tout comme la lutte pour l’indépendance, la dynamique menant à une paix durable ne peut être enclenchée que par les décideurs et les peuples eux-mêmes.
Nous espérons donc que l’engagement à œuvrer pour la création d’un climat de paix et de cohésion continuera de primer en toutes circonstances dans notre région.

Mes chers compatriotes,
si notre souveraineté se régénère et se renforce sans s’épuiser, c’est aussi grâce aux progrès de notre société et de notre économie ; c’est grâce à notre développement !
Et n’en doutez pas un instant, mes chers compatriotes. Ce sont vos efforts, vos sacrifices et vos engagements qui ont propulsé et qui continuent de propulser notre pays sur le chemin de son développement.
C’est pourquoi le 9 avril, vous avez fait un choix démocratique clair. Ce choix, c’est celui de la responsabilité. Mais aussi celui de la confiance. Pour que nous continuons ensemble ce nouveau mandat que vous venez de me confier.
Cette continuité politique que vous avez plébiscitée dans les urnes m’engage comme toujours à vous servir et à servir mon pays avec ferveur, dévouement et fidélité. C’est tout le sens du Serment que j’ai prêté.
Mais mes chers compatriotes, la continuité politique ne saurait en aucun cas se confondre avec une politique de la continuité. Car la continuité politique, c’est celle de la trajectoire sur laquelle notre Pays continue de progresser et d’avancer. Elle est à l’opposé d’une politique de la continuité, synonyme de stagnation et d’enfermement.

Notre nation doit se préparer à toutes les éventualités, elle doit saisir toutes les opportunités. Elle doit pouvoir compter avant tout sur l’énergie et la détermination de nous tous. La pandémie du covid-19 nous a servi d’épreuve. Elle nous a démontré la force de la solidarité et de la générosité dans notre capacité de résilience. Mais cette pandémie a également mis en lumière, comme dans beaucoup de pays, les carences structurelles de notre société et de notre économie. Ces carences, nous n’allons ni les escamoter, ni les masquer. Nous allons au contraire les solutionner afin que notre pays puisse faire face, à l’avenir, aussi bien aux chocs exogènes qu’endogènes.

Mes chers compatriotes,
Oui ! nous nourrissons une grande ambition pour notre pays ! C’est autour de cette ambition que se focalisent toutes les actions du gouvernement. C’est autour de cette ambition que nous allons mobiliser l’énergie qu’il nous faut pour bâtir notre avenir.
La plénitude de chacun se fera grâce à la somme de nos efforts, qui que nous sommes et où que nous soyons.
Le sentiment d’appartenance à ce beau pays doit aller de pair avec l’amour de son prochain. C’est la manière la plus efficace mais aussi la plus digne pour consolider notre souveraineté nationale mais également de nous dessiner le meilleur avenir.

Vive l’indépendance nationale
Vive la République de Djibouti

 
Commenter cet article
Les commentaires sont validés par le modérateur du site avant d'être publiés.
Les adresses courriel ne sont pas affichées.
 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
Instructions aux ambassadeurs djiboutiens
 
Vœux d’Ismail Omar Guelleh
 
Abdoulkader Kamil Mohamed dénonce des appels à la division
 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |