Human Village - information autrement
 
Théorie du conditionnement social
par Kadar Abdi Ibrahim, octobre 2021 (Human Village 43).
 

Connaissez-vous le « théorème des singes » appelé aussi « le paradigme des singes » ?
Ce théorème, principalement inspiré des travaux qui auraient été menés par G.R. Stephenson en 1967 [1], démontre par la parabole le conditionnement social.
Il tente d’expliquer comment le conformisme s’installe, sans que l’on prenne garde, dans les caveaux de notre esprit en nous enfermant dans un monde de victuailles et de tentations que l’on jugent d’inaccessibles. A l’opposé, il nous étaye comment l’on bride facilement tout challenge ou potentiel d’innovation pouvant apporter des alternatives.

Voici l’expérience :
Un groupe de scientifiques plaça cinq singes dans une pièce au milieu de laquelle se trouvait un escabeau permettant d’accéder à des bananes.
A chaque fois qu’un des singes essayait de grimper à l’escabeau, une douche glacée aspergeait automatiquement les autres.
Au bout d’un certain temps, à chaque fois qu’un des singes essayait de monter sur l’escabeau, les autres le frappaient par crainte de prendre une douche glacée.
Bien entendu, au bout de quelques temps, aucun des singes ne se risqua à grimper sur l’escabeau malgré la tentation.
Les chercheurs décidèrent alors de remplacer les singes.
Pour commencer, un seul singe de la communauté fût remplacé par un nouveau. La première des choses que fît le nouveau fut d’essayer de monter sur l’escabeau. Aussitôt, les autres le frappèrent.
Quelques coups plus tard, le nouveau membre de la communauté avait appris à ne plus grimper sur l’escabeau sans même connaître la raison de cette interdiction.
Un deuxième singe fût remplacé et subit le même sort que le premier. Ce dernier se joignit aux autres pour le battre dès qu’il tentait de grimper sur l’escabeau. Le singe arrivé juste avant lui participe à la punition… avec enthousiasme, parce qu’il fait désormais partie de « l’équipe ».
Un troisième singe fut échangé et le processus se répéta. Le quatrième et le cinquième furent changés tour à tour. Tous subirent le même sort des qu’il tentèrent de grimper sur l’escabeau.
Le groupe de cinq singes, bien que n’ayant jamais reçu de douche froide, continua à frapper tout nouvel arrivant qui tentait de monter sur l’escabeau.
À ce stade, les singes qui agressent n’ont aucune idée de pourquoi ils n’ont pas le droit de grimper l’échelle. Pas plus qu’ils ne savent pourquoi ils participent à l’agression du dernier arrivé.
Au final, après avoir remplacé tous les singes d’origine, aucun singe présent dans la cage n’a été arrosé d’eau froide. Cependant, aucun ne tentera de grimper l’échelle. Pourquoi ? Parce que dans leur esprit… c’est comme ça, et ce depuis toujours.
S’il était possible de parler avec ces singes et de leur demander pourquoi ils frappent ceux qui tentent de monter sur l’escabeau, je parie que leur réponse serait la suivante :
« Je ne sais pas, mais ici c’est comme ça. »

C’est la théorie du conditionnement social.

Kadar Abdi Ibrahim


[1Note de la rédaction de Human Village : la référence habituellement donnée est Stephenson, G. R. (1967), « Cultural Acquisition of a Specific Learned Response Among Rhesus Monkeys », in Starek, D., Schneider, R., and Kuhn, H. J. (eds.), Progress in Primatology, Stuttgart, Fischer, p. 279-288. Cependant, selon Dario Maestripieri, professeur à l’université de Chicago dans un article publié sur le site de Psychology Today, « What Monkeys Can Teach Us About Human Behavior : From Facts to Fiction », cette expérience n’a jamais eu lieu.

 
Commenter cet article
Les commentaires sont validés par le modérateur du site avant d'être publiés.
Les adresses courriel ne sont pas affichées.
 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
Election présidentielle en Somalie
 
Mobilisons-nous pour Zakiyeh Saïd Abdi !
 
L’Afrique face à la compétition entre les rêves chinois et américains
 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |