Human Village - information autrement
 
Réponse djiboutienne aux critiques de la Somalie
avril 2021 (Human Village 41).
 

Ce lundi 26 avril, Radwan Abdillahi Bahdon, ministre de la communication de la république de Djibouti, a défendu la position et l’action du gouvernement djiboutien en Somalie.

Djibouti est profondément préoccupé par le contenu des déclarations du ministre de la communication de Somalie, visant à diaboliser un pays qui a historiquement montré un soutien fraternel constant à la Somalie. Les accusations portées contre Djibouti ne sont bien sûr pas jugées crédibles par les Somaliens qui savent quels énormes investissements et sacrifices Djibouti a consentis dans ses efforts pour instaurer la paix et la réconciliation. L’un de ces efforts majeurs est le résultat de la conférence de paix d‘Arta, qui a permis à la Somalie de reprendre son siège aux Nations unies après des décennies d’absence.

De telles accusations relèvent de l’opportunisme politique. Il est en effet remarquable qu’une telle campagne soit jugée nécessaire à un moment où le centre d’attention des dirigeants politiques devrait être un seul objectif – convenir d’urgence d’un modèle électoral qui conduirait à des élections crédibles et dans les meilleurs délais pour renforcer la paix, la stabilité et favoriser le progrès économique en Somalie.

Au lieu d’engager un dialogue solide et constructif avec toutes les parties politiques somaliennes intéressées et de faire des compromis douloureux, le ministre présente les positions adoptées par les membres du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine et du Conseil de sécurité des Nations unies comme un stratagème diabolique visant à déstabiliser la Somalie.

Ces conseils partagent tous deux une analyse commune de la menace posée par l’impasse politique persistante en Somalie. En effet, ce qui constitue un saut dans l’inconnu et comporte le risque de déclencher des troubles qui pourraient engloutir le pays après des années de progrès politiques et économiques croissants, c’est l’action unilatérale de la Chambre du peuple le 12 avril 2021. Djibouti appelle toutes les parties somaliennes à faire preuve de sérieux et à s’abstenir de toute rhétorique violente et attitude de confrontation. Nous les appelons à faire preuve d’acceptation et de tolérance mutuelles et à présenter leurs points de vue et leurs préoccupations avec la porte ouverte à la réconciliation.

Il faut du courage pour montrer la voie. Favoriser un dialogue inclusif et faire passer l’intérêt de tous les Somaliens en premier est la seule voie viable.

Djibouti a toujours été et continuera d’être un intermédiaire honnête en Somalie. Il réaffirme sa détermination et sa volonté d’apporter son soutien à un processus politique propre à la Somalie, visant à sortir de l’impasse avec l’appui de l’Union africaine et de la communauté internationale.

Radwan Abdillahi Bahdon

Voir l’article de La Nation.

Voir une vidéo de la déclaration.

 
Commenter cet article
Les commentaires sont validés par le modérateur du site avant d'être publiés.
Les adresses courriel ne sont pas affichées.
 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
Position de Djibouti sur la guerre en Éthiopie
 
Appel d’Olosegun Obasanjo
 
L’Éthiopie à fleur de peau ?
 
Un pays à la dérive, une population désoeuvrée...
 
Communiqué du sommet sur la Somalie
 
Le président a reçu Mohamed Abdullahi Farmaajo
 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |