Human Village - information autrement
 
Formation sur la législation des médias
par Ilwad Elmi Mohamed, octobre 2018 (Human Village 34).
 

L’association Bender Djedid accueille depuis aujourd’hui une première session de formation consacrée aux législations sur les médias, avec un financement de l’Union européenne. Cette première formation, d’une durée de trois jours, a été saluée conjointement par l’ambassadeur de l’Union européenne à Djibouti, Adam Kulach, le président de l’Union de la Presse francophone de Djibouti, Kenedid Ibrahim Houssein, et l’un des animateurs de l’atelier et ancien président de la commission nationale des droits de l’Homme, Ali Mohamed Abdou. Une autre formation, toujours à destination des journalistes djiboutiens, va suivre au cours de ce dernier trimestre de 2018, relative cette fois-ci aux femmes et aux médias.

Lors de la cérémonie de ce matin l’ambassadeur Kulach, s’est réjoui que l’Union européenne soutienne pour la première fois à Djibouti des formations pour les journalistes djiboutiens. « Je souhaite que cette matinée d’échanges jette les bases d’une coopération renforcée entre nous », a-t-il déclaré, tout en rappelant que « l’Union européenne est une entité très ouverte aux médias, qui communique beaucoup. La délégation fera de son mieux pour vous aider à faire votre travail d’information à travers notamment ces séries de formation ».

Le programme lancé aujourd’hui va former les journalistes djiboutiens à mieux maitriser les législations relatives aux médias à Djibouti, notamment la loi de 1992 sur la liberté de communication et le statut du personnel de la presse et de l’audiovisuel, qui a été promulgué en 2007, et afin que les compétences ainsi acquises leur apportent une valeur ajoutée dans le cadre de leur profession. Vingt-cinq participants par formation ont été sélectionnés par l’Union de la presse francophone de Djibouti. La délégation de l’Union européenne a travaillé de concert avec l’UPF à la mise en place de ce programme. Chaque formation dure trois demi-journées. La valeur de ces formations est de 5000 euros, soit près d’un million de francs Djibouti.

Ilwad Elmi

 
Commenter cet article
Les commentaires sont validés par le modérateur du site avant d'être publiés.
Les adresses courriel ne sont pas affichées.
 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
Rixe entre policiers et gendarmes, filmée par un militaire… la fin des haricots !
 
Deux actions de la coopération française
 
Prévention de la malnutrition
 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |