Human Village - information autrement
 
Les vœux du président
par Ismaïl Omar Guelleh, janvier 2021 (Human Village 41).
 

Le président de la République, Ismail Omar Guelleh a, comme à l’accoutumée, présenté ses « vœux de santé, de bonheur et de succès » à ses compatriotes à l’occasion du nouvel an 2021.

« A l’instar du reste du monde, notre pays dû relever l’année écoulée les défis posés par la pandémie du coronavirus. Ce fut une épreuve collective pour notre société qui prit toutes les mesures nécessaires à la prévention, à la protection et au traitement contre cette pathologie. Dans ce combat, sans l’abnégation et le dépassement de soi dont ont fait montre nos professionnels de santé, nous n’aurions jamais autant réussi à circonscrire cette maladie dans l’inoffensivité relative et cela, quand bien même nous avions adopté très tôt une posture avant-gardiste autour de cette pathologie. La lutte contre le Covid-19 demeure toujours d’actualité pour nous comme pour le reste du monde. La prochaine étape de notre lutte contre l’épidémie du coronavirus consiste en une préparation à la vaccination. Il s’agit dans cette phase nouvelle de notre combat contre la maladie de mettre en place les meilleures dispositions pour que notre population accède en toute sécurité à la vaccination contre le coronavirus ». Il a ensuite annoncé que notre pays s’était doté « d’un comité ad hoc chargé d’élaborer une stratégie vaccinale et un processus de déploiement pertinent du vaccin sur toute l’étendue du territoire national ».

Le président de la République a saisi cette occasion pour rendre un hommage appuyé aux forces vives de notre nation, au premier rang desquelles le corps médical, qui surent « relever avec bravoure, professionnalisme et talents les défis posés par cette maladie ». Le président de la République étendit son hommage au reste de la population active, dont nos « forces armées et de sécurité pour leurs efforts sans cesse renouvelés en vue de conférer à notre pays les atouts propices à une contrée sûre, agréable à vivre pour tous les nôtres et ceux qui leur font l’honneur de vivre avec eux. Pour tous les risques et sacrifices auxquels vous consentez au quotidien pour offrir une quiétude pérenne à vos compatriotes, vous suscitez notre estime et admiration. Vous êtes en permanence logés dans nos cœurs et nos esprits ».
Il eut également une pensée pour ceux qui sont « malades ou en proie aux difficultés de la vie, dont la précarité et l’isolement, ceux qui nous ont quittés, implorant Dieu Tout Puissant de leur accorder sa miséricorde, son pardon et de les accueillir dans son Paradis éternel ».

Le chef de l’État a aussi évoqué la situation globale de notre pays et présenté les grandes orientations de notre développement économique et social. « La lutte contre le chômage et les précarités demeurent toujours la principale priorité de l’action de notre gouvernement. Sur ce sujet, le renouveau de stratégie entériné consiste en l’initiation d’une plus grande prise en charge nationale des projets à haute valeur économique et sociale. Le Fonds souverain créé a effectivement pour mission de servir de sponsor solvable et de proximité pour financer l’ensemble des programmes identifiés comme ayant vocation à contribuer à une création importante d’entreprises, d’emplois et de richesses sous nos cieux
La problématique de l’emploi sera naturellement toujours menée aussi à travers les chantiers déjà entrepris et relatifs à la réalisation d’un plus grand essor de l’entrepreneuriat des jeunes et d’une plus grande insertion de nos compatriotes femmes dans le circuit économique et financier de notre pays ».

Le président de la République a exhorté les Djiboutiens à rester « jalousement attachés à leur unité et cohésion. La concorde nationale constitue notre plus grand capital. Par conséquent, nous ne devons jamais céder à la manipulation de ceux qui cherchent en permanence à propulser, depuis l’étranger, notre société dans la haine, la discorde et la violence.
Nous devons constamment être mobilisés contre les démons de la politique, du sophisme et du clanisme, sources incommensurables de détresse et de déflagration dans des nombreuses sociétés. C’est à ce prix que nous continuerons toujours d’évoluer en ce que nous n’avons jamais cessé d’être : un havre de paix pour tous les nôtres, une plateforme de dialogue et un haut lieu d’intégration et de multilatéralisme ».

Il a enfin exprimé l’espoir que « l’année 2021 soit une année de solidarité, de cohésion et de prospérité pour notre peuple et de progrès pour notre pays ».

 
Commenter cet article
Les commentaires sont validés par le modérateur du site avant d'être publiés.
Les adresses courriel ne sont pas affichées.
 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
Attaque de la caserne de Yoboki
 
Chehem Watta poursuivi pour diffamation
 
Communiqué de l’opposition
 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |