Human Village - information autrement
 
Le gouvernement annonce une baisse des tarifs de l’EDD
par Mahdi A., juin 2020 (Human Village 39).
 

La nouvelle a été annoncée dans la foulée de la tenue du conseil des ministres de ce matin, mardi 23 juin. Cette décision très attendue par la population est salutaire.

Sans doute faut-t-il d’abord saluer l’action de sensibilisation auprès du gouvernement engagée par un collectif d’une vingtaine de personnes sur les réseaux sociaux pour demander une diminution des tarifs d’EDD avec le hashtag #OuiPourUneÉlectricitéMoinsChère. L’idée a fait mouche, la page Facebook créée durant le confinement - le 15 mai – affichait 17 865 membres dès le 28 mai, et un peu plus de 20 000 le 1er juin, lorsque le compte Facebook a été désactivé pour des raisons inexpliquées.
Cette affluence record témoigne du soutien populaire à ce mouvement composé de citoyens qui souhaitaient dire qu’ils en avaient assez des fins de mois indignes. Le coût de la vie rend le quotidien des Djiboutiens difficiles, au point de les voir contraints, tous les mois, d’arbitrer entre les besoins alimentaires de première nécessité, les frais de scolarité, auxquels s’ajoutent dorénavant les tenues scolaires obligatoires, les soins médicaux, les factures d’énergie, d’eau, de combustible de cuisine, tous également exorbitants… Le plus souvent, comme il faut faire des choix, la santé est souvent la première à en pâtir, avec le report de la visite nécessaire chez le médecin… Cependant, il faut convenir que le pompon revient sans conteste au coût du kilowatt facturé par l’Électricité de Djibouti (EDD). C’est sur ce point que le collectif #OuiPourUneÉlectricitéMoinsChère a mobilisé les citoyens pour infléchir le gouvernement. Qui pourrait leur en vouloir, le tarif pratiqué étant l’un des plus chers au monde ? Les efforts conjugués de dizaines de milliers d’internautes pour faire entendre leurs difficultés n’auront pas été vains, puisque la décision prise à la dixième séance conseil des ministres ce jour, intervient après, celle, en tout début de mois, qui octroyait 30 000 FDJ par foyer de dotation d’énergie. C’est peu de dire que ces deux nouvelles ont été appréciées par la clientèle de l’EDD. Même si certains estiment la baisse tarifaire proposée comme un leurre, bien trop insignifiante pour avoir un impact sur le portefeuille. Il faut bien comprendre que la cherté de la vie dénoncée par la population n’est pas une vue de l’esprit, mais malheureusement une triste réalité qui épuise les ménages djiboutiens. Une très récente étude de la banque mondiale, vient confirmer la pénibilité de cette situation, puisque notre patrie se voit décerner le titre du pays où le cout de la vie est le plus cher du continent, et le 60e au niveau mondial. Le Rwanda est classé 130e, le Kenya 133e, ou la Tanzanie 125e.

« Djibouti est le pays le plus cher d’Afrique tandis que son voisin l’Érythrée dans la Corne de l’Afrique bénéficie du coût de la vie le plus bas, selon les données compilées par la Banque mondiale. Djibouti se classe au 60e rang des pays les plus chers du monde, plaçant ses prix des produits de base et des services avant le reste du continent. Le deuxième pays le plus cher d’Afrique est l’archipel des Seychelles situé dans l’océan Indien, au 63e rang mondial, tandis que l’Angola, riche en pétrole, complète la liste des trois premières économies du continent avec le coût de la vie le plus élevé. Cela est conforme aux nouvelles statistiques de la Banque mondiale sur le coût des biens et services collectées dans le cadre du programme de comparaison internationale, comparant les données de 2017. [1] »

Mahdi A.


Projet d’arrêté portant modification de l’arrêté n°2016-199/PRE/MERN du 22 mars 2016 portant modification des tarifs de vente d’énergie électrique et des redevances accessoires.

Il est créé un tarif domestique social 3 afin de faire bénéficier à une partie des abonnées EDD au tarif social 2 la possibilité de consommer plus de kWh au niveau de la première tranche de facturation qui passe de 400 kWh à 600 kwh par bimestre. La première tranche de ce tarif domestique sociale 3 est fixée à 35 FD par kWh et la seconde tranche à 50 FD par kWh. Les abonnés domestiques à la puissance souscrite de 3 kVA qui passeront au nouveau Tarif Sociale 3, vont bénéficier une baisse à 3 niveaux, à savoir : une baisse de 14,3% du prix du kWh de la première tranche de facturation qui passe de 40FD/kWh à 35FD/kWh, une baisse de 10% du prix du kWh au niveau de la 2e tranche de facturation qui passe de 55FD/kWh à 50FD/kWh, l’épaisseur de la première tranche de facturation passe de 400kWh par bimestre à 600kWh par bimestre, ce qui signifie que les 200kWh qui étaient facturés à 55FD/kWh, seront facturés avec nouveau tarif social 3 au prix de 35FD/kWh, soit une baisse de 36,4%. D’autre part, les abonnés domestiques à la puissance souscrite de 6kVA au tarif de social 2 vont bénéficier une augmentation de l’épaisseur de la 1re tranche de facturation qui passe de 400kwh/bimestre à 600kWh/bimestre, ce qui signifie que les 200kWh qui étaient facturés à 55FD/kWh, seront facturés au prix de 40FD/kWh, soit une baisse de 27,3%. Enfin, les abonnés au tarif de domestique code 2, vont bénéficier d’une augmentation de l’épaisseur de la 1re tranche de facturation qui passe de 400kwh/bimestre à 600kWh/bimestre, ce qui signifie que les 200kWh qui étaient facturés à 55FD/kWh, seront facturés au prix de 48FD/kWh, soit une baisse de 12,7%. La création de ce nouveau tarif domestique social 3 et la modification apportée sur les épaisseurs des premières tranches et la dotation de 30 000Fdj accordé précédemment aux abonnés de l’EDD du tarif social 1 et 2 témoigne de l’engagement du gouvernement à soulager la population djiboutienne et améliorer ses conditions de vie.


[1Faith Jelagat, « World Bank Ranks Djibouti Most Expensive Country in Africa », 15 juin 2020.

 
Commenter cet article
Les commentaires sont validés par le modérateur du site avant d'être publiés.
Les adresses courriel ne sont pas affichées.
 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
La BAD mobilise 41 millions de dollars pour Djibouti face au covid-19
 
La Maison du Parfum… le luxe accessible au plus grand nombre !
 
La construction du Red Sea Hotel en cale sèche
 
Un navire pétrolier arraisonné au large du Puntland
 
Le Cirque du mépris
 
L’Éthiopie suspend ses livraisons d’électricité à Djibouti ?
 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |