Human Village - information autrement
 
Lancement du Centre d’excellence maritime
septembre 2022 (Human Village 46).
 

D’après un communiqué de la présidence djiboutienne.

Le président de la République, Ismail Omar Guellleh, a déclaré jeudi matin que « le Centre d’excellence maritime [1] a pour objectif principal d’aider Djibouti à améliorer considérablement sa position sur l’échiquier mondial »
Ce dispositif, dévolu à la formation d’un personnel hautement qualifié pour la conception, la gestion et la maitrise des métiers liés à la mer, est installé au sein de l’ancien port, reconverti en centre d’affaires et de finances. Cette plateforme d’apprentissage est dotée d’une grande salle aménagée en amphithéâtre et de locaux destinés aux travaux dirigés et de travaux pratiques.
China Merchant, société chinoise spécialisée dans la réalisation et l’exploitation d’édifices et de travaux liés à la mer, est partenaire du gouvernement djiboutien dans la réalisation de ce centre. Elle assure, par la mise à disposition d’un personnel enseignant de renommée mondiale, des formations de haut niveau qui débouchent sur des diplômes reconnus internationalement.

Dans une allocution en visioconférence àl’occasion du lancement du centre, le président de la République a procédé à l’inventaire général des ambitions de ce nouveau dispositif.
« Ce Centre aura pour objectif principal d’aider Djibouti à améliorer considérablement sa position sur l’échiquier mondial. […] En étroite collaboration avec notre Centre de leadership et de l’entreprenariat, le Centre d’excellence maritime développera de nombreuses formations dans des domaines parfaitement identifiés qui seront enseignés par des intervenants de notoriété mondiale », a indiqué le président de la République. Il a insisté sur la vocation du centre à former les jeunes de la région souhaitant faire carrière dans les métiers maritimes.
Dans cette intervention, le chef de l’État s’est réjoui de l’installation de ce nouveau dispositif dans notre pays dans le contexte actuel de « monde globalisé où le commerce maritime représente 80% du commerce mondial ». Notamment pour sa vocation à « permettre à la jeunesse djiboutienne et plus largement aux jeunes issus de l’Afrique de l’Est d’acquérir toutes les compétences requises pour maitriser et développer le commerce multimodal. »
Entièrement opérationnel déjà, le Centre d’innovation et d’excellence maritime de Djibouti dispense une formation à une première cohorte de trente jeunes dont vingt sont djiboutiens, et les dix autres originaires de la région.


Discours du président de la République

Monsieur le président de China Merchant Foundation, ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche,
Monsieur l’ambassadeur de Chine,
Monsieur le président de DPFZA,
Chers jeunes de Djibouti et de la région,
Mesdames et Messieurs,

Je tiens tout d’abord à vous exprimer ma joie d’être aujourd’hui auprès de vous en visioconférence pour rendre hommage à nos partenaires qui participent au développement de notre coopération en mettant l’éducation au centre de la modernisation de notre pays et toute l’Afrique de l’Est.
Avec la mise en place du Centre d’innovation et d’excellence maritime, la coopération djibouto-chinoise franchit incontestablement une nouvelle étape. C’est une étape très importante car elle fera de notre pays un lieu de formation ouvert sur le monde et délivrera à nos jeunes et ceux de toute la région des diplômes de qualité.
Ce Centre aura pour objectif principal d’aider Djibouti à améliorer considérablement sa position sur l’échiquier mondial en permettant de former une main d’œuvre qualifiée indispensable pour faire de notre pays une plateforme logistique et commerciale majeure et un centre d’affaires de renommé mondial.
En étroite collaboration avec notre Centre du leadership et de l’entreprenariat et DPFZA, le Centre d’innovation et d’excellence maritime développera de nombreuses formations dans des domaines parfaitement identifiés qui seront enseignées par des intervenants de notoriété internationale.
L’esprit d’initiative et d’entreprise seront encouragés et développés, un espace de co-working sera garanti et un fonds de démarrage sera mis en place pour soutenir les stagiaires à créer leurs entreprises.
Dans un monde globalisé où le commerce maritime représente 80% du commerce mondial, les formations dispensées permettront à la jeunesse djiboutienne et plus largement aux jeunes issus de la région d’Afrique de l’Est d’acquérir toutes les compétences requises pour maitriser et développer le commerce multimodal.
Permettez-moi de vous assurer que les autorités djiboutiennes œuvreront avec détermination pour que cette initiative ambitieuse destinée à faire bénéficier nos jeunes d’une formation d’excellence soit couronnée de succès.
Plus que tout autre, ce programme démontre la place importante qu’occupent l’éducation et la formation dans la coopération djibouto-chinoise.


[1Voir son site internet cimedjibouti.com.

 
Commenter cet article
Les commentaires sont validés par le modérateur du site avant d'être publiés.
Les adresses courriel ne sont pas affichées.
 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
Commission mixte djibouto-éthiopienne
 
L’Union européenne finance des actions pour l’assainissement à Djibouti
 
DP World gagne encore devant le tribunal de Hong Kong
 
L’ATD considère que la sanction est injuste
 
ATD, vers la fin de la première saison…
 
Accidents de la route : la duplicité des assureurs GXA et Amerga !
 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |