Human Village - information autrement
 
Comité de sélection du fonds PISCCA : bilan et perspectives
par Mohamed Ahmed Saleh, juillet 2022 (Human Village 45).
 

Le comité de sélection du fonds PISCCA (Projet innovant de la société civile et coalitions d’acteurs), un mécanisme d’appui à la société civile djiboutienne initié par l’Ambassade de France, s’est réuni pour faire le bilan de ses activités et étudier les nouveaux projets susceptibles d’être financés.
La secrétaire générale du ministère de la Femme et de la famille, Anissa Hassan Bahdon, et l’ambassadeur de France à Djibouti, Arnaud Guillois, ont parrainé conjointement, lundi 4 juillet dernier à l’institut français de Djibouti, les travaux du comité de sélection du fonds PISCCA.
Le comité a pré-retenu quatorze projets parmi les candidatures reçues dans le cadre du premier appel à projets lancé en février dernier. Une cérémonie de remise des conventions au bénéficie des sept premiers lauréats a eu lieu le 6 février dernier avec la ministre de la Femme et de la famille.

Par ailleurs, le service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France a assuré un suivi des projets en cours, qui se déroulent comme prévu :
 L’UNFD a mené à bien les formations et lancé les premiers fonds d’amorçage pour les AGR. La prochaine réunion du jury de sélection par le CTID devra financer le démarrage de projets de trente jeunes filles.
 Dans le cadre du projet d’accueil des enfants à besoins spéciaux, l’association Sunnah Al Hayat prépare le lancement de formations en couture pour les jeunes filles de Balbala.
 À Ali Sabieh, le Comité des jeunes entrepreneurs djiboutiens (CJED) prévoit la distribution de fonds d’amorçage aux femmes bénéficiaires de formations dans quatre localités. Elles seront trois par groupe et proposeront la création de petites entreprises répondant à des besoins identifiés (couture, cuisine ou artisanat).
 Dans la même région, l’association d’Ali Addeh a démarré la construction d’un magasin de vente et de production.
 Côté sport, la fédération de Dakayto Riou a identifié un terrain pour construire un dojo. Elle est en relation avec le service de coopération et d’action culturelle pour rattraper le retard de ce projet.
 Enfin, Solidarité féminine a mené à bien des formations sur le VIH-Sida et d’accompagnateurs psycho sociaux. Quinze femmes bénéficient aujourd’hui de ces formations en partenariat avec le Kempinsky. Plusieurs d’entre elles ont bénéficié d’une possibilité de pratique sportive.

Lors de cette réunion du comité, l’ambassadeur de France a rappelé son souhait de soutenir, avec des partenaires djiboutiens, les actions de la société civile. L’ambassade de France à Djibouti a mis en place en 2021 le fonds PISCCA afin de promouvoir les initiatives des femmes djiboutiennes avec le financement de micro-projets identifiés par de partenaires locaux (organisations de la société civile, associations de base, ONG et associations professionnelles).
Le PISCCA soutient également des initiatives en faveur de l’égalité femmes-hommes. L’appel à projets concernait des activités de promotion de l’égalité femmes-hommes et la défense des droits des filles et des femmes. Le PISCCA souhaite soutenir les associations féminines djiboutiennes pour monter en compétences, se structurer et se positionner en interlocutrices des autorités locales et nationales. Il prête une attention particulière aux projets innovants ou expérimentaux qui pourraient être répliqués dans d’autres localités ou servir de références aux politiques publiques.

Mohamed Ahmed Saleh

 
Commenter cet article
Les commentaires sont validés par le modérateur du site avant d'être publiés.
Les adresses courriel ne sont pas affichées.
 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
L’indice de développement humain s’améliore à Djibouti
 
En aparté avec… Fatima El Sheikh
 
Rising Djibouti
 
Association Mouhbani
 
Mèches capillaires et grosses cylindrées
 
La loi sur le quota a été adoptée par les députés…
 
Concilier développement et enjeux de la réforme de la régulation bancaire et financière à Djibouti
 
Chantal Moussa au second tour des législatives
 
Discours d’Ismail Omar Guelleh devant le Medef
 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |