Human Village - information autrement
 
Mise en œuvre du Plan national de développement
février 2022 (Human Village 44).
 

Le 13 février dernier, Djibouti a validé un Plan national de développement (PND) pour la période 2020-2024, sous le nom de « Djibouti ICI ». Une étape majeure dans le processus d’émergence du pays.

C’est un plan particulièrement ambitieux, qui s’articule autour de trois axes stratégiques : Inclusion-Connectivité-Institutions. Un plan qui s’intègre dans la stratégie d’avenir définie par le président Ismaïl Omar Guelleh à travers le cadre de la Vision 2035. Et un plan qui s’appuie sur les forces du pays, sur sa volonté d’émergence, de modernisation en phase avec les exigences de notre époque.

Dans une région complexe, Djibouti s’attèle à consolider son statut de pôle de stabilité, de sécurité et de développement. Le premier plan quinquennal (2015-2019) avait permis de dépasser les objectifs de croissance et de mettre en place des infrastructures essentielles avec la réalisation de nouvelles zones portuaires, de zones franches et de la ligne de chemin de fer Djibouti-Addis Abeba.
La pandémie de Covid 19 aura, comme partout ailleurs, fortement impacté ce cycle positif. Mais les effets adverses de cette crise auront été contenus grâce au Pacte national solidaire (PNS) de 2020. Inclus dans Djibouti ICI, il a permis au pays de souligner la résilience de son modèle.
Le lancement de Djibouti ICI symbolise la volonté du pays de reprendre sa marche en avant tout en adressant les défis structurels auquel la nation doit faire face en termes d’inclusivité sociale, d’infrastructures, de développement durable et de gouvernance. Djibouti ICI met l’accent sur trois axes interdépendants et prioritaires. Le premier axe (inclusion) vise à adopter un modèle inclusif et assurer une meilleure répartition des fruits de la croissance. Le second (connectivité) vise à assurer une meilleure intégration nationale et renforcer le positionnement de Djibouti comme plaque tournante de l’économie continentale. Le troisième (institutions) tend à consolider la réalisation des droits et des libertés, de la démocratie et de la transparence publique, tout en renforçant la cohésion sociale.

Le budget de mise en œuvre du PND 2020-2024 est estimé à 2482 milliards de francs djiboutiens (12 milliards d’euros). L’objectif est d’atteindre un taux de croissance moyen de 8,5% à l’horizon 2025, avec un essor conséquent du secteur privé.
Ces objectifs nécessitent un effort majeur en termes de gouvernance économique, de mobilisation des ressources internes et externes. Cette approche n’est pas nouvelle. Depuis plus de deux décennies, le pays est engagé dans ce modèle ambitieux. Djibouti s’est imposé comme un hub logistique et portuaire incontournable. La richesse globale a plus que doublé depuis 2000. Et aujourd’hui, pour accentuer la compétitivité de l’économie, plusieurs projets majeurs ont été enclenchés. C’est le cas du parc industriel de Damerjog, des nouvelles infrastructures dans le domaine de la construction navale et des terminaux pétroliers, de la transformation du port historique en quartier d’affaires à vocation internationale. Des études pour la construction d’un nouvel aéroport international ont également été lancées.
Le PND 2020-2024 est un nouvel outil au service de cette ambition nationale, celle de faire de Djibouti une nation émergente, ouverte sur la modernité, soucieuse du bien-être de tous ces citoyens.

Plan national de développement
 
Commenter cet article
Les commentaires sont validés par le modérateur du site avant d'être publiés.
Les adresses courriel ne sont pas affichées.
 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
Commission mixte djibouto-éthiopienne
 
L’Union européenne finance des actions pour l’assainissement à Djibouti
 
DP World gagne encore devant le tribunal de Hong Kong
 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |