Human Village - information autrement
 
Je souhaite renouveler mon passeport
par Daher Ahmed Farah, février 2022 (Human Village 44).
 

Ma demande actuelle de renouvellement de mon passeport s’inscrit dans le cadre de mon retour à Djibouti.
Dans un contexte politique normal, se rendre à l’ambassade de son pays auprès de l’État où l’on réside pour telle ou telle démarche consulaire, est une simple routine administrative. Ce n’est a priori pas une information susceptible d’intéresser le grand public, même si l’acte est accompli par une personnalité politique. Mais, dans un contexte tel que celui de Djibouti où l’État est instrumentalisé à des fins inacceptables, certains peuvent être tentés d’élever cela au statut d’information publiable. Quelle que soit l’intention qui a présidé à la publication d’une telle action routinière de ma part, je n’en fais le reproche à personne. Il y a mieux à faire pour un résistant.
Je précise seulement que je me suis rendu jeudi 3 février 2022 à l’ambassade de Djibouti à Bruxelles pour accomplir les formalités de renouvellement de mon passeport djiboutien, arrivé à expiration en février 2020, formalités précédées d’une semaine par une demande électronique de renouvellement. Ledit passeport m’avait été délivré en février 2015, à la suite de l’accord-cadre largement inappliqué du 30 décembre 2014 entre l’opposition et le gouvernement en place. C’était mon premier passeport depuis 2000, si mes souvenirs sont exacts. Ma demande actuelle de renouvellement de passeport s’inscrit dans le cadre de mon retour à Djibouti.
À l’ambassade, j’ai été accueilli par un agent consulaire qui s’est acquitté de son travail. De même, l’ambassadeur Dileita Mohamed Dileita, nouvellement nommé au poste, m’a salué. Comme je le connais depuis longtemps, nous avons profité de l’occasion pour converser un peu dans son bureau. Hors politique. Le seul message politique recevable pour les résistants que nous sommes restant le changement démocratique effectif. J’attends le renouvellement de mon passeport qui a été transmis à Djibouti. Le délai de quelques semaines dont j’ai été informé court encore. Me sera-t-il accordé, comme j’y ai droit, ou me sera-t-il refusé, comme par le passé ? Cela se saura bientôt.

Je saisis l’occasion pour rappeler la teneur de la décision rendue le 4 novembre 2020 en faveur du MRD et de moi-même par le Comité des Nations-unies pour les droits de l’homme à Genève, Suisse [1] : « L’État partie est tenu d’annuler le décret présidentiel du 9 juillet 2008 ; de permettre à l’auteur de poursuivre librement son activité politique et considérer la possibilité de réenregistrer le Mouvement pour le renouveau démocratique et le développement (MRD) ; de permettre à l’auteur de participer aux élections ; de fournir à l’auteur une indemnité adéquate et des mesures de satisfaction appropriées. Il est en outre tenu de prendre des mesures pour empêcher que des violations analogues se reproduisent à l’avenir. Étant donné qu’en adhérant au Protocole facultatif, l’État partie a reconnu que le Comité avait compétence pour déterminer s’il y avait eu ou non violation du Pacte et que, conformément à l’article 2 du Pacte, il s’est engagé à garantir à tous les individus se trouvant sur son territoire et relevant de sa juridiction les droits reconnus dans le Pacte, et à assurer un recours utile et exécutoire lorsqu’une violation a été établie, le Comité souhaite recevoir de l’État partie, dans un délai de cent quatre-vingts jours, des renseignements sur les mesures prises pour donner effet aux présentes constatations. L’État partie est invité en outre à rendre publiques les constatations du Comité et à les diffuser largement dans les langues officielles ».
A très bientôt pour la conclusion de notre échange autour du thème du vivre.
La lutte continue.

Daher Ahmed Farah, président du MRD

Constatations adoptées par le Comité

[1PDF téléchargable sur le site des Nations-unies.

 
Commenter cet article
Les commentaires sont validés par le modérateur du site avant d'être publiés.
Les adresses courriel ne sont pas affichées.
 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
Candidature de Chantal Moussa pour les Français de l’étranger
 
Le maire de Djibouti reçu par le président
 
Appel à manifester le 13 mai
 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |