Human Village - information autrement
 
Investiture du président du MoDeL
par Kadar Abdi Ibrahim, janvier 2022 (Human Village 44).
 

Neuf années après son premier congrès, le Mouvement pour le développement et la liberté, connu sous le sigle de MoDeL, a procédé à la deuxième élection de ses instances internes. Le week end dernier, un nouveau comité a pris la tête du parti politique d’opposition, non autorisé par le gouvernement. Kadar Abdi Ibrahim en prend les rênes et a prononcé à la suite de son investiture un vibrant discours d’engagement devant de nombreux militants.
Nous reproduisons ci-dessous intégralement son intervention [1].


Mesdames et Messieurs,
Chers militants et sympathisants,
Chers compatriotes,
Honorables invités,
Bonsoir.

Je voudrais tout d’abord envoyer mes salutations les plus chaleureuses à nos nombreux militants et sympathisants du MoDeL qui vivent à l’intérieur ou à l’extérieur du pays et qui n’ont pas pu participer, avec nous, à cette cérémonie solennelle et historique.
Je voudrais aussi saluer et surtout féliciter le président sortant, Ismael Ahmed Wabéri et son comité exécutif pour la remarquable préparation de cette soirée de passation de pouvoirs dans cette ambiance familiale, festive et colorée. Je vous demande une ovation sans retenue à Ismail Ahmed Wabéri et à son comité. Il ainsi démontrer qu’il est un démocrate convaincu.

Mes chers camarades, chers amis,
mes pensées vont au martyr de la liberté Mohamoud Elmi Rayaleh. Mon ami d’enfance. Mon camarade de classe. Mon collègue de travail. Mon compagnon de lutte. Et surtout, mon frère de conviction. Je pense très fortement à toi en ce moment où le MoDeL, ton parti prend un nouvel élan. Je ne pourrai oublier, toute personne qui a été persécutée, torturée, extradée, à cause de son militantisme pour le MoDeL ou bien de son engagement à vouloir faire naître la culture de la démocratie dans notre pays indépendamment du MoDeL où encore toute personne ne serait-ce que pour avoir mis du fil dans une anguille pour le compte du MoDeL.

Mes chers camarades, chers amis,
en cette soirée que chacun devine si importante pour le futur du MoDeL, c’est un honneur pour moi de fêter, en ce vendredi 14 janvier 2021, dans cette ambiance conviviale et chaleureuse, et surtout avec vous, cette passation de pouvoir au sein de notre parti.
Comme nous le savons tous, le parti existe depuis 9ans. C’est le plus jeune parti de tous les partis du pays qu’ils soient de l’opposition ou non. Je peux dire, sans sourciller, que le MoDeL a atteint a une maturité politique ainsi que ses membres. Cette sagesse et cette maturité politiques sont manifestes. Tout le monde les reconnait et les affirme. Qu’il soit au pays ou à l’extérieur ou bien de l’opposition ou non.
Cette maturité et cette sagesse politique sont illustrées par la tenue exceptionnelle, exemplaire et efficace dans lequel s’est déroulé ce 2e congrès du MoDeL. Cette maturité et cette sagesse politique sont également illustrées par le déroulement libre et transparent de mon élection. Cette maturité et cette sagesse politique sont, enfin, illustrées par cette 2e cérémonie de passation de pouvoirs qui se fait d’une manière démocratique, dans la sérénité, dans la joie et dans la confiance. Neuf année plus tard, nous ne pouvons que nous réjouir de cet état. Pourquoi ? Parce que ce soir le MoDeL a posé les premières pierres d’un processus de gouvernance inédit et tant espéré par tous les Djiboutiens. Le MoDeL a clairement répondu aux aspirations et aux exigences de la démocratie. Le MoDeL a montré, ce soir, qu’il est prêt et capable de fédérer tous les Djiboutiens et Djiboutiennes et qu’il peut aussi gouverner le pays dans la fraternité, dans l’unité et dans l’égalité.

Mes chers camarades, chers amis,
vous m’avez élu, le vendredi 31 décembre 2021, pour concrétiser cet espoir et cette attente placés en nous. Ce choix, mesdames et messieurs, c’est le votre !

Mes chers camarades, chers amis,
vous m’avez choisi, pour servir le MoDeL et tous ses membres. A partir de ce soir, je prends, solennellement, la plus haute fonction avec beaucoup de fierté et en ayant, surtout, conscience de l’exigence de la responsabilité. Que vous m’ayez soutenu ou pas, que vous ayez voté pour moi ou non, je peux vous promettre que je ferai de mon mieux pour être le garant de vos intérêts, sans discrimination et malveillance. Je peux aussi vous promettre que je passerai le plus clair de mon temps à faire grandir institutionnellement le parti, à faire grossir ses rangs et à faire en sorte qu’il soit en mesure de répondre efficacement aux exigences politiques qui se déroulent dans la région et dans le pays. Je ferai tout ce qui est possible pour que le MoDeL soit à l’avant-garde d’un processus de démocratisation du pays. A partir de ce soir, mon rôle n’est plus le même. Dorénavant, il s’agira de rassurer, d’apaiser et d’écouter. Chaque personne sera écoutée. Chaque suggestion, chaque proposition, chaque idée, seront les bienvenues. Je ferai de l’ouverture ma matrice principale. Seul, je n’y arriverai pas. C’est pourquoi, je vous promets que chaque décision que je serai amenée à prendre se fera dans le débat, la concertation et dans l’unité. Le leader n’est-il pas celui qui met en avant l’intérêt général plus que l’intérêt personnel ? Oui, je serai celui qui privilégie le groupe plus que le soi. Diriger seul, décider seul pour les autres, vouloir tout faire tout seul, est malheureusement l’engrenage qui a mené les partis et la République dans la déchéance politique et culturelle, symptômes de la détresse quotidienne et du bâillonnement de toute critique, alors que le propre d’un parti politique est, avant tout, une association de femmes et d’hommes libres qui décident librement et délibérément de se rassembler pour réfléchir et agir ensemble, afin de défendre leurs convictions communes sur l’état de la société et les moyens de la transformer, en quelque sorte, un lieu d’action et un laboratoire d’idées.
C’est pourquoi, je me suis entouré d’une nouvelle équipe dirigeante équilibrée, issue de la nécessité de rassembler, composée d’hommes et de femmes. Des jeunes et moins jeunes. Connus et moins connus. Je l’ai soumise au Conseil National de ce vendredi après-midi, 14 janvier 2022, qui l’a approuvée dans son intégralité, suscitant ainsi,l’adhésion. J’estime que ce nouveau comité pourra m’accompagner sur ce long chemin vers la liberté durant ces quatre années. Je pense aussi qu’ils ne sont pas les meilleurs mais qu’ils sont les hommes et les femmes qu’il faut en ce moment. A chaque vision, ses hommes et femmes ! ils sont ceux que j’ai jugés, les plus aptes à comprendre, agir et à déployer ma vision pour les quatre prochaines années. A chaque homme, son équipe. C’est la mienne ! Et je suis reconnaissant à chacun d’entre-eux d’avoir accepté de partager, avec moi, mon rêve et mon idéal pour le parti.

Mes chers amis, mes chers camarades,
à chaque nouveau mandat, le MoDeL se régénère, se renouvelle et puise dans sa réserve pour constituer son comité exécutif. Vous êtes une richesse inépuisable pour le parti. Vous devez en être fier. Une nouvelle équipe rétrécie, de neuf personnes, capable de regarder plus haut et qui, du coup, voit plus loin, capable aussi de faire ce qui doit être fait, maintenant et demain, pour le compte de tous.

Mes chers camarades,
dans un contexte comme le notre où la dictature en place verrouille tout et combat férocement toute alternative, il faut consentir des sacrifices. J’y suis prêt. Ma nouvelle équipe aussi. Je n’y ai pas renoncé, hier, en tant que secrétaire général. Je n’y renoncerai pas ni aujourd’hui, ni demain, en tant que président du MoDeL. Ma nouvelle équipe aussi. C’est un défi qu’il nous appartient de gagner.

Je vous demande d’accueillir mon nouveau comité avec enthousiasme et de lui ouvrir votre cœur et vos bras.

Je vous remercie.

Kadar Abdi Ibrahim


[1Voir cette intervention en ligne.

 
Commenter cet article
Les commentaires sont validés par le modérateur du site avant d'être publiés.
Les adresses courriel ne sont pas affichées.
 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
Candidature de Chantal Moussa pour les Français de l’étranger
 
Le maire de Djibouti reçu par le président
 
Appel à manifester le 13 mai
 
L’UMP remporte largement les élections locales
 
Législatives, premiers résultats
 
Convention d’investiture du candidat Ismaïl Omar Guelleh
 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |