Human Village - information autrement
 
Déclaration du 14 juillet d’Abiy Ahmed sur le Tigré
juillet 2021 (Human Village 42).
 

Avec le cessez-le-feu humanitaire unilatéral récemment déclaré, le gouvernement éthiopien a montré au Monde ses bonnes intentions pour le bien-être de la population de la région du Tigré. Le gouvernement fédéral espérait que le cessez-le-feu mettrait fin aux hostilités et donnerait aux agriculteurs la possibilité d’utiliser la saison des pluies pendant que la population bénéficierait d’une aide humanitaire sans entraves. Le gouvernement éthiopien a fait des sacrifices en déclarant un cessez-le-feu, et c’était un choix fait consciemment pour donner une dernière chance à la paix.
Mais fidèle à sa pratique, le TPLF a choisi la violence pour la paix. Il a démontré qu’il ne peut survivre sans s’engager dans un conflit. Il a continué à utiliser des enfants soldats en les engourdissant par la drogue. La Force de défense éthiopienne est obligée de protéger ces enfants.

Le cessez-le-feu n’a pas pu apporter les résultats souhaités en raison de ceux qui ne pouvaient pas apprécier les sacrifices que le gouvernement éthiopien a payés pour le bien du peuple du Tigré. Compte tenu des actions irresponsables du TPLF, qui constituent un grand danger pour la souveraineté du pays, le gouvernement fédéral, en mobilisant le peuple éthiopien, est déterminé à enrayer cette menace. Nous faciliterons les engagements humanitaires et défendrons le pays contre les attaques conjointes de ses ennemis intérieurs et extérieurs.

La junte du TPLF déplorait que le gouvernement éthiopien ait utilisé la famine comme arme de guerre. Cependant, lorsque le gouvernement fédéral a déclaré le cessez-le-feu humanitaire unilatéral, la junte a oublié rapidement les accusations de famine et a intensifié ses activités militaires.
La communauté internationale oublie aussi rapidement ses déclarations sur la famine imminente dans la région du Tigré. Elle n’a rien dit pendant que la junte recrutait des enfants comme soldats. Elle a même eut tendance à pointer du doigt le gouvernement éthiopien, y compris lorsque la junte faisait des couloirs humanitaires des centres de conflits militaires.

Prenant en compte toutes les questions qui se posent après la déclaration du cessez-le-feu humanitaire unilatéral, le gouvernement fédéral annonce qu’il est prêt à prendre toutes les mesures nécessaires pour le bien-être des Éthiopiens et de la nation.
Le gouvernement appelle le peuple éthiopien à se protéger contre les influences venant d’informations non fondées et de la machine de propagande de la junte, dont le pouvoir restant ne fait que fabriquer des informations falsifiées. Le peuple éthiopien doit comprendre que nos ennemis intérieurs et extérieurs travaillent à l’unisson pour semer la dissidence et la méfiance parmi nous. Le gouvernement exhorte le peuple éthiopien à rester solidaire et à continuer de soutenir l’ENDF de toutes les manières possibles, à défendre la souveraineté du pays et à renverser la menace posée par les ennemis internes et externes du pays.

Voir en ligne.

 
Commenter cet article
Les commentaires sont validés par le modérateur du site avant d'être publiés.
Les adresses courriel ne sont pas affichées.
 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
Situation au Soudan
 
Tensions entre la France et le Mali
 
Résolution du Parlement européen sur l’Éthiopie
 
Ismaïl Omar Guelleh au Parlement éthiopien… sans faire-part de mariage !
 
Les entraves à l’aide humanitaire au Tigré sont un crime de guerre
 
Un battement d’ailes de papillon peut provoquer un ouragan dans le système bancaire djiboutien
 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |