Human Village - information autrement
 
Le feuilleton de l’ATD continue…
par Mahdi A., mai 2020 (Human Village 39).
 

L’assemblée générale de l’association se réunit lundi 11 mai à 10h pour élire le nouveau comité de direction, avec deux listes en présence. Cette élection intervient dans un climat ambiant délétère, après la démission du président, Hassan Ahmed Doualeh. Elle est la conséquence d’une tension difficilement compréhensible avec l’Autorité des ports et des zones franches, qui rendait un changement de direction indispensable à la survie de l’ATD. L’APZFD est le chef d’orchestre de cette passation de pouvoirs rondement menée.
Comme dit le dicton, « le malheur des uns fait le bonheur des autres ». Cette élection fait les affaires des détracteurs de l’ancienne direction, ceux qui veulent tourner la page ouverte il y a près de quinze ans. Un groupe de membres soudés qui veulent prendre la citadelle d’assaut.
Les soutiens de la première liste, que nous avons rencontrés, se disent certains d’avoir le dernier mot lundi, lors de l’assemblée générale. L’ensemble des membres l’ATD se réunira à cette occasion, et chacun pourra s’exprimer par un vote à bulletin secret. Il s’agit de départager les deux listes qui concourent pour prendre les rênes du GIE.

Les candidats de la première liste, conduite par Robleh Mohamed Barreh dirigeant du Transit oriental, estiment que la liste concurrente, dont le chef de file est Ahmed Aden Bouh de Trans Logistic 2000, a été constituée par l’ancien président. Ils dénoncent les méthodes de l’équipe démissionnaire qui entretiendrait les tensions au sein du groupement pour conserver le pouvoir.
La tonalité virulente de la profession de foi diffusée sur les réseaux par la première liste détone. Ils promettent de mieux représenter les transitaires, d’instaurer la transparence, de réduire la durée du mandat de sept à deux ans, de se soumette au contrôle financier. Mais un argument devrait surtout séduire les transitaires : faire passer la commission du groupement de 10 à 5 dollars. Ils assurent aussi que l’ATD va négocier pour revenir à l’ancienne tarification des commissions en négociant avec Ethiopian Shipping lines. Avec cette revendication, ils prennent l’exact contre-pied de la politique menée par l’APZFD… Cependant, cette dernière promesse a peu de chance de se concrétiser.

Depuis quelques semaines, l’ambiance est exécrable entre les membres de l’ATD. Le dénouement attendu lundi pourra-t-il calmer les esprits ? Pas sûr… Il existe une recette magique : une fusion des deux listes. Une bonne solution pour éteindre l’incendie serait de négocier un programme commun ! Cela ne devrait pas être si difficile, les intérêts sont au final les mêmes.

Mahdi A.

Programme de la liste au comite de l’ATD-GIE conduite par Robleh Mohamed
I. Baisser notre contribution à 5 US$/conteneurs, au lieu de 10 US$
En effet, la somme de 10 dollars que nous payons par conteneur à l’ATD-GIE n’est pas justifiée et a été surévaluée volontairement pour son fonctionnement. Nous allons la baisser à 5 dollars/conteneurs.
II. Distribution des dossiers dans la transparence
Un tableau de distribution journalier seras envoyé par mail a tous les membres, montrant la quantité des conteneurs reçus et leurs affectations. Nous savons tous que dans la distribution des dossiers, l’équipe sortant n’a jamais été transparente. Cela sera corrigé et la transparence deviendra de rigueur.
III. Mettre fin aux paiement des primes allouées aux membres du comité
L’équipe sortante s’allouait, sans aucun complexe, des primes et d’autres avantages, contraires au principe même d’une association et encore plus d’un GIE. Ainsi, aucun membre de comité ne percevra désormais ni prime ni autre avantage, étant donné qu’il s’agit d’une mission bénévole.
IV. Revoir avec ESLSE (MTO) le mode des paiements et conditions
Nous enregistrons ces dernières années des retards sans précédent dans le paiement de nos factures par ESLSE. Ceci engendre des difficultés avec nos banques et dans nos finances. Cela sera désormais corrigé.
V. Réviser les statuts de l’ATD-GIE
Les statuts de l’ATD-GIE ont été préparés à la va-vite sans aucun fond juridique. Nous allons les réviser et mettre à jour.
VI. Diminuer la durée des mandat, de 7 ans a 2 ans, renouvelables une seule fois
Encore une fois, dans un esprit déloyal et afin de s’approprier les intérêts communs, l’équipe sortante avait créé des mandats absurdes de 7 ans. Nous allons remettre la durée du mandat des membres du comité à 2 ans, renouvelable une seule fois
VII. Négocier avec les autorités concernées la réévaluation des tarifs de nos services
Les tarifs que nous avons négociés avec l’ESLSE dans le cadre de nos activités ont étés réduits de 50% par nos autorités nationales. Cette situation nous a mis dans des situations déplorables financièrement et a créé beaucoup de pertes d’emplois. Nous allons renégocier avec les autorités compétentes, afin que notre tarif initial soit appliqué.
VIII. Revoir les charges de l’ATD-GIE
Les charges de l’ATD-GIE sont extrêmement lourdes et il est temps de les revoir et les ajuster.
IX. Paiement des dividendes à la fin de chaque année
Aucun dividende n’a jamais été payé aux membres de l’ATD-GIE, alors que les sommes de 10 dollars collectés résultent d’un fond extrêmement important. Désormais, à la fin de chaque années tous les membres percevrons des dividendes
X. Créer un comité de sages composé de cinq personnes
Afin de ne plus revoir la situation que nous avons connus et d’éviter tout conflit entre les membres et les dirigeants, un comité de sage de cinq doyens seront élue. Ce comité aura la même compétence qu’un conseil d’administration et aura un rôle de conciliateur
XI. Vente des véhicules achetés par les anciens dirigeants
En effet, ces véhicules ont étés achetés par le budget de l’ATD-GIE sans l’accord des membres. Ils seront donc revendus, afin de renflouer notre trésorerie affaiblie.
XII. Mettre en place un audit externe
Enfin, nos états financiers n’ont jamais été audités. Ce qui n’est pas du tout professionnel dans une gestion de bien commun. Nous allons engager un commissaire aux comptes dans le meilleur délai. Les comptes audités seront distribués à tout les membres par courrier.
XIII. Règlement intérieur de l’ATD-GIE
Contrairement à toute organisation qui se respecte, l’ancien comité de l’ATD-GIE n’a jamais mis en place un règlement intérieur.
Nous allons corriger cette lacune et mettre en place dans le meilleur délai.

Programme de la liste conduite par Ahmed Aden Bouh

La nouvelle équipe préconise de consolider les acquis importants obtenus par le comité sortant au cours de ces quatorze dernières années qui se résument comme suit :
- La mise en place d’un dépôt de garantie auprès de la SGTD à fin d’assurer les délais de paiements aux membres ;
- Octroi de facilités de découvert au profit des membres auprès des banques la place par le biais d’un système de domiciliation de créances ;
- La mise en place d’un système de distribution de dossiers de manière équitable et transparente ;
- Rapport de confiance et de respect établi de longue date avec les diverses administrations nationales et particulièrement avec notre partenaire ESL ;
Le nouveau comité propose des mesures d’améliorations suivantes :
- La nécessité de réviser et de mettre à jour certains documents constitutifs ; le statut en ramenant la durée de mandat des membres du comité de sept à quatre ans ainsi que le règlement intérieur ;
- Envisageons de soumettre aux autorités compétentes une doléance portant sur la revalorisation de tarifs de nos prestations auprès de notre partenaire ESL ;
- Envisageons de soutenir dans la mesure du possible tout membre se trouvant face à de situations difficiles aussi bien auprès de diverses administrations que de banques de la place en négociant notamment un taux d’intérêt plus bas qu’actuellement et une ligne de crédit plus avantageuse ;
- Nous nous engageons à porter une attention particulière sur la diminution des charges de fonctionnement de l’ATD ;
- Une fois le niveau de charges réduit, nous prévoyons d’ajuster à la baisse la contribution de 10$ par conteneur sur décision soumise à l’assemblée générale ;
- Nous prévoyons de distribuer les dividendes en fonction des résultats et en accord avec l’assemblée générale ;
- Nous ferons le nécessaire pour préserver les bonnes relations de travail et de confiance auprès des administrations nationales ainsi qu’auprès des tiers ;
- Nous profiterons de nos bonnes relations avec notre partenaire ESL pour solliciter le paiement de nos factures dans les délais prévus dans le contrat signé entre les deux parties ;
- Mise en place de moyens de communication plus suivis avec l’ensemble de membres ;
- Les comptes annuels de l’ATD-GIE seront contrôlés et certifiés par le centre de gestion de la Chambre de commerce et seront audités par un commissaire aux comptes.
Toutes nos propositions ne sont pas des promesses électorales mais un engagement définitif si notre comité est élu.

 
Commenter cet article
Les commentaires sont validés par le modérateur du site avant d'être publiés.
Les adresses courriel ne sont pas affichées.
 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
La BAD mobilise 41 millions de dollars pour Djibouti face au covid-19
 
La Maison du Parfum… le luxe accessible au plus grand nombre !
 
La construction du Red Sea Hotel en cale sèche
 
Bataille de communiqués autour de l’ATD
 
DPFZA suspend les activités de l’ATD
 
Le gouvernement abroge la concession de DP World à Doraleh
 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |