Human Village - information autrement
 
La Banque mondiale accorde cinq millions $US à Djibouti
avril 2020 (Human Village 38).
 

Communiqué de la Banque mondiale, 3 avril 2020

La Banque mondiale a indiqué aujourd’hui débloquer une aide d’urgence pour permettre à Djibouti de mieux prévenir, détecter et affronter la propagation rapide du coronavirus. Financé par un crédit de 5 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA), le fonds de la Banque mondiale pour les pays les plus pauvres du monde, le projet aura pour priorités de répondre aux besoins immédiats et organiser une réponse adaptée à la pandémie de Covid-19 à Djibouti et, parallèlement, de renforcer les capacités du système de santé du pays afin de limiter les contaminations et d’offrir aux malades la meilleure prise en charge possible.

Le projet de riposte à la pandémie de Covid-19, mis en œuvre par le ministère de la Santé, contribuera à la réalisation de ces objectifs à travers plusieurs cibles spécifiques, comme le déploiement de mesures efficaces de dépistage, prévention et contrôle dans le pays ; l’amélioration de la fourniture de services sanitaires essentiels avec la création et l’équipement de sites de quarantaine et de centres de traitement pour gérer au mieux les malades ; le renforcement des capacités des laboratoires ; et la formation du personnel de santé à la prévention et à la lutte contre l’infection. Ce projet accompagnera des campagnes de communication visant à faire évoluer les comportements et axées notamment sur les consignes de distanciation sociale et de lavage efficace des mains. Il soutiendra également la participation communautaire à travers les structures existantes et les organisations de défense des droits des femmes dans les régions les plus vulnérables dans le but de sensibiliser aux gestes barrières indispensables pour endiguer la propagation du coronavirus.
« Le gouvernement de Djibouti prend les dispositions nécessaires pour limiter la propagation actuelle du Covid-19 tout en renforçant notre capacité de réponse aux futures épidémies », souligne Mohamed Warsama Dirieh, ministre de la Santé de Djibouti.

Le groupe de la Banque mondiale débloque actuellement une aide rapide afin de renforcer l’action des pays en développement face à la pandémie de Covid-19 et accélérer la vitesse de rétablissement. Avec cette réponse immédiate, qui consiste en la fourniture de conseils, d’assistance technique et de financements, il s’agit d’aider les pays à faire face à l’urgence sanitaire liée à la pandémie.

« La Banque mondiale se mobilise rapidement pour soutenir la riposte de Djibouti et la mise en œuvre du plan de préparation à la pandémie de Covid-19 », indique Boubacar-Sid Barry, représentant résident de la Banque mondiale à Djibouti

Le portefeuille de la Banque mondiale à Djibouti comprend 12 projets financés par l’IDA, pour un montant total de 178 millions de dollars. Il est axé sur les filets de protection sociale, l’énergie, le développement des communautés rurales, la lutte contre la pauvreté urbaine, la santé, l’éducation, la modernisation de l’administration publique, la gouvernance et le développement du secteur privé, en accordant une importance particulière aux femmes et aux jeunes.

Covid-19 : l’action du Groupe de la Banque mondiale
Le Groupe de la Banque mondiale mobilise une aide rapide d’un montant de 14 milliards de dollars afin de renforcer l’action des pays en développement face à la pandémie de Covid-19 et accélérer la vitesse de rétablissement. Cet appui immédiat comprend des financements ainsi que des conseils et une assistance technique destinés à aider les pays confrontés aux conséquences sanitaires et économiques de la pandémie. IFC y contribue à hauteur de 8 milliards de dollars, avec des financements visant à aider les entreprises touchées par la pandémie et à protéger les emplois. La BIRD et l’IDA s’emploient à mettre à la disposition des pays une enveloppe initiale de 6 milliards de dollars pour financer la réponse sanitaire. En vue de fournir un soutien plus large et répondre aux besoins des pays, le Groupe de la Banque prévoit de déployer 160 milliards de dollars sur une période de 15 mois pour protéger les populations pauvres et vulnérables, soutenir les entreprises et favoriser le redressement de l’économie.

 
Commenter cet article
Les commentaires sont validés par le modérateur du site avant d'être publiés.
Les adresses courriel ne sont pas affichées.
 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
Le cabinet CAA intègre le réseau Andersen Global
 
La douane et les transitaires, une histoire d’amour ou de raison ?
 
Gouled Ahmed Youssouf ouvre en grand la porte des douanes
 
Clochardisation du centre ville et respect des consignes sanitaires…
 
Situation au 27 août
 
Le 5e mandat, un secret de polichinelle…
 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |