Human Village - information autrement
 
Sommet extraordinaire de l’IGAD
mars 2020 (Human Village 38).
 

Le président de la République, Ismail Omar Guelleh, a pris part aujourd’hui, lundi, par vidéoconférence, à un sommet extraordinaire de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD).
Organisé à l’initiative du Premier ministre soudanais, Abdallah Hamdok, qui assure la présidence tournante de l’IGAD, ce sommet était dédié au Coronavirus et aux protocoles intégrés de solidarité et de coopération que la région doit nécessairement adopter en vue d’une réponse concertée, coordonnée et efficace contre la pandémie.

La nécessité, pour les pays membres de l’Organisation, d’un échange d’informations et d’expertises sur la maladie, a été au cœur de cette réunion.
Les discussions ont ensuite porté sur l’aptitude et les dispositions des pays de la région à souscrire aux mesures d’accompagnement propices à la non prolifération du Covid-19.
Sur ce sujet, les débats ont mis en lumière les défis posés par la question essentielle du confinement et sa conséquence la plus directe pour les États : le ralentissement des activités économiques et la prise en charge des populations les vulnérables.

Le sommet a permis de discuter l’élaboration d’un cadre global d’interaction de l’IGAD avec les différents partenaires autour du Covid-19.
Sur ce volet précis, il a essentiellement été question de la mise en place d’un protocole intégré d’action qui permet à l’IGAD de définir collégialement, sur le principe des spécificités propres à tous ses pays membres, l’appui et le soutien de partenaires régionaux, continentaux et internationaux en matière de solidarité autour du coronavirus.

La participation du président de la République a été marquée par une allocution où il a procédé à l’inventaire général des mesures prises par notre pays en vue d’éviter la propagation du coronavirus.
Dans ce sens, le président Ismaïl Omar Guelleh a, entre autres mesures entérinées par notre pays, cité la fermeture des frontières, la mise en place de centres spécialisés pour le dépistage, le traitement et la quarantaine de patients du Covid-19, le confinement de la population…
« Les premières conséquences du confinement se font déjà sentir, notamment pour des milliers de gens des pays de notre région qui vivaient au quotidien de leurs forces de travail », a déploré le Chef de l’Etat, favorable à « l’initiation rapide de mesures d’assistance et de prises en charge immédiates pour ces composantes démographiques vulnérables ».

Le président Ismaïl Omar Guelleh mit également à profit cette allocution pour attirer l’attention sur l’intérêt lié à la création d’un « fonds de solidarité de l’IGAD et dédié à la lutte contre le Coronavirus. »
Ce fonds servirait, pour les pays de l’IGAD, de précieux sponsor à une coordination efficace et une prévention propice à la résurgence du COVID-19 dans la région », a-t-il indiqué.
« La maladie ne connait ni nationalité, ni frontière », a plaidé le président Ismaïl Omar Guelleh qui a laissé entrevoir un autre intérêt lié à la création de ce fonds à travers sa « vocation à renforcer les mécanismes d’alerte, de veille et d’anticipation épidémiologique des pays de la région ».
Le chef de l’Etat apporte son « approbation totale au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed qui, dans le cadre de la dernière réunion du G20, a évalué à 150 milliards de dollars les besoins multiformes de l’Afrique en matière de lutte contre le Coronavirus ».

Outre le président de la République et le Premier ministre soudanais qui assure la présidence tournante de l’IGAD, l’ensemble des autres chefs d’État et de gouvernement des pays membres de l’organisation, notamment le Premier mMinistre éthiopien, Abiy Ahmed Ali, le président ougandais, Yuweri Museveni, le président kenyan, Uhuru Kenyatta, le vice-président sud soudanais, Riek Machar et le président somalien, Mohamed Abdillahi Mohamed, ont pris part à ce sommet extraordinaire de l’IGAD.
A noter également la participation à cette réunion de l’IGAD du secrétaire exécutif de l’organisation, Workeneh Gebeyehu.

 
Commenter cet article
Les commentaires sont validés par le modérateur du site avant d'être publiés.
Les adresses courriel ne sont pas affichées.
 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
Djibouti et la France : un partenariat stratégique fait pour durer
 
Message du Premier ministre du Canada
 
Diplomatie et élection du Kenya au conseil de sécurité
 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |