Human Village - information autrement
 
Djibouti reste attaché à sa candidature au conseil de Sécurité
août 2019 (Human Village 36).
 

La République de Djibouti reste attachée à sa candidature au poste de membre non permanent du Conseil de Sécurité pour la période 2021- 2022.
Elle a foi en la légitimité de sa candidature et ne saurait accepter d’y renoncer sous l’effet d’arrangements peu transparents qui font fi de la pratique traditionnelle et du respect du principe de rotation.
Notre pays réitère sa souscription totale aux règles et procédures établies en matière d’élection au Conseil de sécurité.
La République de Djibouti est d’avis que le recours au vote au sein de l’Union africaine n’est pas conforme aux règles pertinentes de consensus qui a toujours prévalu pour le Groupe Afrique de l’Est et qui doivent normalement guider les délibérations du Comité de candidature.
Djibouti revendique donc son droit souverain à présenter sa candidature à l’ensemble des États membres des Nations-unies lors des élections qui auront lieu à l’Assemblée générale à New York en juin 2020.

Présidence de la République, 22 août 2019

 
Commenter cet article
Les commentaires sont validés par le modérateur du site avant d'être publiés.
Les adresses courriel ne sont pas affichées.
 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
Mohamed Ali Houmed et les élections aux Pays-Bas
 
Que retenir de la visite d’Ismail Omar Guelleh à Paris ?
 
Ismail Omar Guelleh en visite officielle à Paris
 
Les frontières de l’audace en diplomatie et la quête des soutiens impossibles
 
Fin du sommet de l’IGAD, un succès pour Djibouti
 
Une gifle justifiée à la diplomatie kenyane
 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |