Human Village - information autrement
 
Formation sur les fondamentaux du journalisme
 

L’UPF Djibouti lance une formation sur les fondamentaux du journalisme et l’éthique et la déontologie au profit des jeunes journalistes djiboutiens.

L’Union de la presse francophone de Djibouti a lancé aujourd’hui à l’Institut des études diplomatiques de Djibouti une formation de deux semaines au profit des jeunes journalistes djiboutiens en collaboration avec l’ONG Action médias francophones. L’ouverture de cette formation s’est déroulée en la présence de l’ambassadeur de France à Djibouti, Christophe Guilhou, du conseiller du ministre de la Communication, Abdi Aden Hadi, de la conseillère à la coopération française, Francine Meyer, et du président de l’UPF-Djibouti, Kenedid Ibrahim Houssein.
Cette formation est assurée par Jean-Michel Audineau, directeur de journal, enseignant à l’université de La Réunion et à l’École de journalisme de l’Ouest.


Dans son discours, à l’occasion du lancement de cette formation, Kenedid Ibrahim Houssein a d’abord insisté sur les missions de l’UPF-Djibouti, qui s’est donné comme priorité la formation des jeunes journalistes djiboutiens et le renforcement des capacités du personnel des médias djiboutiens, en collaboration avec le ministère de la Communication et les autres partenaires. Il a indiqué que son organisation ne ménagera aucun effort afin d’accompagner et de soutenir les efforts du département de la communication en vue de l’émergence de médias responsables au service du pays et s’acquittant de leur mission de manière professionnelle et responsable. Il s’est félicité de la collaboration naissance entre l’UPF et Action médias francophone pour répondre au déficit d’encadrement, tout en annonçant que dans l’avenir d’autres formations vont suivre celle-ci.
Jean-Michel Audineau a retracé l’historique de son organisation, qui a une grande expérience dans le domaine de la formation du personnel des média, et s’est réjoui de sa collaboration naissante avec UPF-Djibouti. AMF intervient dans plusieurs pays dans le domaine de la formation des journalistes, notamment à Madagascar et aux Comores.
Le conseiller du ministre de la Communication, Abdi Aden Hadi, a tenu à rappeler que les thématiques développées dans le cadre de cette formation répondent parfaitement aux préoccupation du ministère de la Communication, qui a entrepris ces dernières année une politique de revalorisation et de renforcement des capacités de son personnel où les médias occupent une place très importante. Il a indiqué que le ministère appuiera toute initiative visant à renforcer les capacités du personnel des médias nationaux car « des journalistes mieux formés peuvent mieux informer le public », a-t-il déclaré.
Quant à l’ambassadeur de France à Djibouti, Christophe Guilhou, il a mis en exergue le rôle des médias dans le développement social. Il a annoncé que la coopération française appuiera la formation du personnel des médias djiboutiens pour une meilleure professionnalisation.

Durant deux semaines les jeunes journalistes vont se familiariser avec les fondamentaux du journalisme (les caractéristiques de l’information, la collecte et le traitement de l’info, les fondamentaux de l’écriture et les fameuses 5W) mais aussi sur l’éthique et la déontologie professionnelle à savoir le journalisme et ses sources, le droit de la presse, journalisme et communication, etc.

 Kenedid Ibrahim 

 
Commenter cet article
Les commentaires sont validés par le modérateur du site avant d'être publiés.
Les adresses courriel ne sont pas affichées.
 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
Fuites de sujets du baccalauréat
 
Registre national des personnes physiques
 
Une femme au volant d’une moto, ce n’est pas habituel chez nous...
 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |