Human Village - information autrement
 
Éditorial de Human Village n° 13
par Mahdi A., septembre 2010 (Human Village 13).
 

Lorsque vous vous trouvez dans un café du centre ville vous inhalez sans vous en rendre compte de microscopiques particules de café qui contiennent les quelques 800 agents chimiques d’origine naturelle qui donnent au café cet arôme si séduisant, si doux... Ce sont ces mêmes agents, soit dit en passant, qui titillent notre système nerveux central, la caféine étant le plus connu d’entre eux. Il est probablement difficile, lorsque ces molécules entrent dans nos narines et stimulent nos nerfs olfactifs, de penser à autre chose qu’à avaler la première gorgée. La consommation de café accélère le rythme cardiaque, donne de l’énergie et rend plus alerte dit-on. Les buveurs réguliers de café vont jusqu’à éprouver un manque s’ils n’absorbent pas leur dose au moment voulu. Si votre seul souci en commençant la journée est de boire votre première tasse, il vous sera peut-être difficile de vous intéresser à la provenance du café consommé en République de Djibouti que Mouna Frumence se propose de nous murmurer dans le creux de notre oreille…
Le feu d’artifices est un jeu périlleux, nul ne le contestera aujourd’hui. Il occasionne régulièrement des accidents terribles chez nos jeunes : qui perd un oeil, qui se blesse au visage, à la main… Le plus grave, en plus de l’usage de cette matière explosive par les jeunes, demeure les conditions de son stockage qui ne respectent aucune norme de sécurité. Imaginez les ravages éventuels d’un dépôt non sécurisé et bourrée d’explosifs.
Cela donne froid dans le dos. L’affaire est sérieuse. On ne joue pas impunément avec le feu : Quand l’étincelle de l’innocence, de l’insouciance rencontre la mèche du détonateur, cela ne peut que faire de graves dégâts.
Fort heureusement une prise de conscience est née de ces tragiques accidents, des mesures appropriées ont été rapidement mises en oeuvre par les autorités compétentes, il semblerait que le feu soit circoncis pour l’heure !
Maintenant une question doit nous interpeller en ce mois béni : Comment pourrions nous venir en aide à ces jeunes frappés par le destin ?
Bon Ramadan et joyeuses fêtes de la Eïd.

Mahdi A.

 
Commenter cet article
Les commentaires sont validés par le modérateur du site avant d'être publiés.
Les adresses courriel ne sont pas affichées.
 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
Bonne année 2017 !
 
Donner envie d’agir pour une société plus positive, plus juste, plus solidaire…
 
Élection présidentielle : le scénario se précise, mais il faudrait être plus clair
 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |