Human Village - information autrement
 
Lancement de l’extension de la station de Douda
juin 2023 (Human Village 48).
 

D’après un communiqué de la Délégation de l’UE à Djibouti [1]
18 juin 2023

Aujourd’hui, une cérémonie a marqué le début des travaux d’extension de la station d’épuration de Douda, dans la ville de Djibouti. Cette extension fait suite à la phase 1 du projet, qui avait été financée sous le 9e Fonds européen de développement (FED).
La cérémonie s’est déroulée en présence des ministres de l’Économie et des finances et de l’Agriculture et de l’eau. Étaient également présentes les ambassadrices de l’Union européenne, de France et d’Allemagne, soulignant l’importance de ce projet pour tous les partenaires.

Depuis plusieurs années, l’Union européenne et ses États membres, notamment la France via l’Agence française de développement (AFD), s’engagent activement dans le développement de l’assainissement de l’eau de la ville de Djibouti. Ce projet s’inscrit dans la stratégie de coopération de l’UE et de ses partenaires visant à installer un réseau d’assainissement collectif dans plusieurs quartiers de Djibouti-ville et à financer des infrastructures de traitement des eaux usées afin d’améliorer les conditions de vie des populations les plus défavorisées.
Le financement de cette extension de la station d’épuration de Douda est assuré par l’Alliance mondiale contre le changement climatique (AMCC), en lien direct avec le nouveau programme pluriannuel du Nouveau dialogue international sur la coopération inclusive (NDICI) et ses priorités. Le projet s’inscrit également dans la stratégie Global Gateway, qui vise à répondre aux besoins des pays partenaires par le biais de projets durables et de qualité, garantissant ainsi des avantages pérennes pour les communautés locales.

Cette initiative est en adéquation avec l’Agenda 2030 des Nations unies, le « Pacte vert » de l’Union européenne, et contribuera à la réalisation des objectifs de développement durable (ODDs) n° 6 (eau propre et assainissement), 11 (villes et communautés durables) et 13 (lutte contre les changements climatiques).
L’Union européenne apporte une contribution financière de 5,46 millions d’euros pour ce projet dont l’objectif principal est de doubler la capacité de traitement de la station d’épuration de Douda, portant sa capacité à 80 000 équivalents habitants.
Cette extension de la station d’épuration de Douda constitue une étape importante dans les efforts visant à améliorer les infrastructures d’assainissement d’eau de la ville de Djibouti. Elle contribuera à réduire l’impact environnemental des eaux usées, à préserver les ressources en eau et à créer des conditions de vie plus saines pour les habitants.


 
Commenter cet article
Les commentaires sont validés par le modérateur du site avant d'être publiés.
Les adresses courriel ne sont pas affichées.
 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
Citoyens contre le changement climatique
 
Le Petit Koudou documenté à Djibouti
 
Ismail Omar Guelleh à la COP 28
 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |